Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

La Bresse – Le collectif contre la fermeture du collège adresse une motion aux élus

image_pdfimage_print

Plus de 500 personnes ont répondu à l’appel du 18 juin 2016 du collectif « Non à la fermeture du collège des Boudières » pour une marche citoyenne. « Nous souhaitons faire connaitre les motions du Conseil d’Administration du collège et du Conseil Municipal, de même que le document du collectif « labresseencolere » car, avec tous nos arguments, nous souhaitons que vous votiez contre la fermeture » écrit le collectif, dans une motion adressée aux élus du conseil départemental des Vosges, au Préfet des Vosges et aux maires.

Il rappelle que « la fermeture programmée du collège des Boudières n’est :

Ni Démographique, car la population d’élèves de La Bresse est stable depuis au moins cinq ans et le restera encore au moins cinq ans…

Ni économique (coût important pour refaire des salles à Cornimont et quid de la vie économique du village ? qui a regardé cela ?)

Ni du fait des bâtiments (aux normes de sécurité, le collège Hubert Curien est accessible aux PMR et pas d’agrandissement prévu),

Ni du fait du transport (Tout est opérationnel aujourd’hui dans nos vallées pour le ramassage scolaire),

Ni pour la restauration (Cornimont a fini de payer cette année sa cantine primaire)

Ni pour la mixité sociale (tous les projets du collège permettent aux élèves de se mélanger)

Ni pour les résultats scolaires (qui sont excellents à La Bresse)

Ni pour les structures sportives (existantes et de qualité sur La Bresse)

Ni pour la qualité de vie (associations sportives, artistiques, clubs, à la sortie des classes et sur place, moins de transport…) ».

Le collectif conclut : « Nous, élus, parents d’élèves, élèves, enseignants et personnels scolaires, acteurs économiques de la Vallée, Associations, Clubs…vous demandons, vous Conseillers Départementaux des Vosges de surseoir à la fermeture du collège de La Bresse. Oui à la coupe du Monde de VTT, à la borne de rechargement des voitures électriques, au circuit pédestre réaménagé à Lispach, à la visite d’entreprises de Mr le Préfet aux Ecorces… Non à la fermeture du site des Boudières ! Car c’est l’économie de notre village qui finance tous cela, et sans collège, il n’y a plus de village ! ».

D.J.

Le texte de la motion.

« Nous, membres du Conseil d’administration du Collège Hubert Curien, représentants élus de l’équipe pédagogique, des personnels techniques, des parents d’élèves et des élèves, nous prononçons contre la décision brutale prise par le Conseil Départemental de fermer le Site de La Bresse pour la rentrée 2017.

Nous ne comprenons pas cette décision précipitée, compte tenu des effectifs quasiment stables, des travaux récents (préau, salles de sciences, cantine…), du coût des transports et des travaux nécessaires au fonctionnement sur un seul site.

Nous ne souhaitons pas des classes surchargées afin que les élèves gardent de bonnes conditions d’apprentissage.

La pérennisation des deux sites avait été actée lors de la fermeture du site de Saulxures et depuis, le collège fonctionne en réseau, avec des projets pédagogiques communs : voyages, sorties, association sportive, spectacles…

Par cette motion, nous voulons affirmer notre volonté de chaque instant de poursuivre et mettre en œuvre des projets visant à assurer la spécificité de notre localisation en secteur de montagne en accentuant les actions entreprises :

  • Ouverture vers l’extérieur (orientation…).
  • Labellisation développement durable du collège.
  • Mise en place d’une section sportive montagne : activités sportives de pleine nature.
  • Projet linguistique « langues et montagne » en lien avec l’attractivité touristique du secteur.

Ces différents projets, qui augmenteront l’attractivité de notre collège et par conséquent celle de la commune, pourront être menés en partenariat étroit avec les acteurs associatifs et économiques locaux.

Nous demandons aux instances politiques et éducatives de nous laisser du temps pour mener à bien nos projets dans les années à venir et ainsi assurer le développement du collège et surtout l’épanouissement de nos élèves dans leur espace proche ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *