Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Le maire réorganise le service communication et des affaires économiques

image_pdfimage_print
P1010239

Bernard Godfroy a réorganisé le service communication et des affaires économiques avec Marie-Christine Germain, Marianne Ginat, Isabelle Schild, Assia Amour-Lenoir et Delphine Dubuisson.

Bernard Godfroy, maire, a tenu un point-presse ce jeudi jeudi 16 juin 2016 afin de présenter la nouvelle direction des relations avec le maire, de la communication et des affaires économiques de la mairie de Remiremont. Cinq personnes y travailleront sous la direction d’Isabelle Schild.

« Depuis un mois, un nouveau service s’est installé » a expliqué Bernard Godfroy. « Car la ville a lancé un audit externe. Il en ressort la mise en oeuvre d’une organisation optimale de la communication en neuf grandes lignes ».

Et le maire d’énumérer successivement « des prestations claires, investir dans des nouvelles missions, investir dans des thématiques clés, définir une charte graphique voire un nouveau logo, repenser la palette des outils de communication, placer le service communication dans une stratégie, doter le service communication d’outils de pilotage et agir sur la production et la diffusion de la communication en interne ».

Pour ce faire, la ville met à profit le retour d’Isabelle Schild. « Elle a été embauchée en septembre 1991. Elle assurait la responsabilité des finances avant d’être atteinte par la maladie. A son retour, on lui a d’abord trouvé un poste à l’EHPAD et avec son profil d’attachée principale, elle était disposée pour prendre la direction de ce service » a indiqué le maire.

Pour assurer le fonctionnement du service, cinq personnes y sont désormais affectées. Bernard Godfroy a détaillé les fonctions de chacune : « Isabelle Schild est à la direction et aux services extérieurs, Assia Amour-Lenoir et Delphine Dubuisson assurent la communication, Marianne Ginat, qui travaillait au Pays de Remiremont, est affectée pour 50 % aux affaires économique et pour 50 % à la communication, et Marie-Christine Germain oscille entre le cabinet du maire et la direction générale des services ».

Une réorganisation que le maire motive par « la nécessité de se recentrer sur ce qui se passe à l’extérieur. Nous avons besoin de communiquer et d’informer au maximum la population. Nous devons être un relais, un catalyseur » avant de rappeler que dans le cadre du thème majeur de l’emploi et de la lutte contre la précarité, « il est nécessaire d’améliorer l’attractivité de Remiremont et de son bassin ».

 Le coût de ce service réorganisé sera uniquement à la charge de la mairie. « C’est dans le cadre du budget actuel. La seule création de poste, c’est l’embauche Marianne Ginat pour les affaires économiques » a précisé le maire.

Un service dirigé directement par le maire.

L’ensemble du service relèvera directement du maire et non de la directrice générale des services « qui doit déjà gérer 18 chefs de service. J’ai envie qu’elle ait plus de temps pour travailler ».

La DGS, en l’occurrence Catherine Humbertclaude, partira en retraite dans un an. « Les entretiens vont commencer jusqu’au mois d’août pour lui trouver un successeur. Ils travailleront ensemble du 1er janvier 2017 jusque juin 2017 ».

Troisième changement, en perspective, dans l’organisation de la mairie, un nouveau directeur des ressources humaines est annoncé avec l’arrivée de Quentin Van Den Woestyn. Il prendra ses fonctions à partir du 1er août 2016. 

D.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *