Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Conseil municipal : 17 des 22 élus de la majorité appellent à la démission du maire !

image_pdfimage_print

Pas plus tard que ce mardi 12 juillet 2016, nous avons contacté aux environs de 17 heures 00 Bernard Godfroy, le maire de Remiremont élu depuis depuis les dernières élections municipal de mars 2014, pour connaître ses intentions annoncées de rencontrer les médias locaux à propos de tensions au sein de sa propre majorité. Rappelons  que depuis le scrutin  de 2014, le conseil municipal est composé de 22 élus de la liste présentée par Bernard Godfroy, de 6 de la liste la majorité sortante de l’époque et d’un élu de la liste de gauche.

« Il y a eu des remous mais aujourd’hui, les choses sont rentrées dans l’ordre et j’ai repris la main «  nous a répondu Bernard Godfroy. « Je vais présider les cérémonies du 14 juillet et ensuite, je partirai en vacances ».

Bernard Godfroy aurait-il utlisé la méthode Coué en disant qu’il avait repris les rênes et que la confiance est revenue au sein de son équipe ? Car une nouvelle réunion des élus de sa majorité s’est tenue ce même mardi à 18 heures 00 et cette fois, le maire a été clairement mis en minorité par les siens.

Dans la mesure où il avait annoncé son intention de démissionner le 1er juillet 2016 avant de se raviser, sa majorité lui a tout simplement demandé de tenir sa promesse. Un vote de confiance s’est organisé et 17 des 22 élus ont appelé à sa démission. « Il n’y a pas motion de censure dans un conseil municipal mais 17 conseillers ne lui font plus confiance «  commente l’un des frondeurs. « Bernard Godfroy doit aujourd »hui en tirer les conséquences et se retirer ».

Rien n’oblige effectivement le maire à démissionner. Mais comment diriger un conseil municipal de 29 élus avec seulement le soutien, au sein de son propre bord, de deux adjoints (Christian Schulmeyer et Mickaël Marie-Saint-Germain) et de deux conseillers (Danielle Hantz et Alexandre Schild).

Ces 17 frondeurs ont ensuite diffusé un communiqué de presse que nous reproduisons ci dessous. Un communiqué dans lequel ils motivent leur position en commençant par écrire qu’ils sont  « Excédés par l’impossibilité d’être écoutés, par les règlements de comptes personnels qui ont jalonné ces deux années, par l’envolée des dépenses publiques, et par les volte-face récentes qui illustrent les approximations dans la conduite des affaires ».

Quelle sera désormais la position de Bernard Godfroy ? Va-t’il partir en vacances, comme il nous l’a répondu, à partir de la mi-juillet ou concrétiser son annonce interne du 1er juillet 2016. Une chose est sûre, le prochain conseil municipal n’est pas programmé avant la rentrée.

D.J.

 

Le communiqué des 17 élus appelant à la démission du maire.

Excédés par l’impossibilité d’être écoutés, par les règlements de comptes personnels qui ont jalonné ces deux années, par l’envolée des dépenses publiques, et par les volte-face récentes qui illustrent les approximations dans la conduite des affaires,

17 adjoints et conseillers sur les 21 de la liste majoritaire ont signifié ce soir à Bernard Godfroy qu’ils ne lui accordaient plus leur confiance pour aller au terme du mandat.

En conséquence, et compte tenu de la faiblesse du groupuscule qui pourrait l’entourer, ils lui ont demandé de tenir l’engagement qu’il avait pris auprès d’eux, par écrit, le 1er juillet :

« Je démissionne, pour le bien de Remiremont et des Romarimontains, pour que vous puissiez travailler en toute sérénité et dans une confiance retrouvée. Je vous laisse le soin de dessiner et de gérer l’avenir de la commune ».

Où va le conseil municipal de Remiremont ?

Où va le conseil municipal de Remiremont élu en 2014 ?