Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – « Les Prétoriens » à la Nocturne d’été du vendredi 29 juillet 2016

image_pdfimage_print

Les Prétoriens

Voilà un rendez-vous qui se voudra indémodable. « Les Prétoriens », un groupe nancéien composé de six musiciens, vont faire revivre le rock’n’roll des années 50 et 60, ce vendredi 29 juillet de 20 h 30 à 22 h 30 place De Lattre-de-Tassigny. Un riche programme à travers des reprises des fondateurs de cette musique : Gene Vincent, Eddie Cochran, Chuck Berry, Little Richard et l’incontournable Elvis Presley.

« Les Prétoriens », c’est une grande histoire débutée en 1963. Gérard Hieronymus et Michel About sont alors de jeunes lycéens et rockeurs débutants. Leur passion les conduit tout naturellement à créer un groupe qui prend dès cet instant la dénomination « Les Prétoriens ». Il s’agit d’un nom emprunté à la Rome Antique et c’est aussi un clin d’oeil à Astérix.

En 1964, « Les Prétoriens » se produisent à Nancy avec d’autres groupes de l’époque, à l’exemple des « Rockets », des « Storms » et leur chanteur C. Jérôme… Puis ils tentent leur chance dans les concours et font la 1ère partie de professionnels de passage dans la région : Hugues Aufray, les « Fingers », les « Keltons » et les « Lionceaux ». Toute une époque qui rappellera des souvenirs à un certain public !

L’année suivante (1965), l’arrivée de Bernard Pichot-Duclos à la guitare solo permet au groupe d’élargir son répertoire. En octobre de la même année, « Les Prétoriens » remportent leur 1ère Coupe à Gentilly.

La séparation, puis les grandes retrouvailles

L’année 1966 marque l’arrêt du groupe avec des chemins divers du fait de mariages et carrières professionnelles. Mais la musique demeure omniprésente dans les esprits et le trio initial se retrouve 33 ans plus tard (1999) pour le festival « Rock’N’Lor ». « Les Prétoriens » repartent de plus belle.

A la fin des années 2000, Bernard Pichot-Duclos quitte la région. Il est remplacé par Gérard Desplace, alors jeune retraité et guitariste confirmé, lui aussi grand fan du rock’n’roll des années 60. En 2012, afin d’enrichir et élargir son répertoire, le groupe intègre Jean-Yves Allanet, un pianiste de talent. Puis vient l’année 2014 avec les arrivées de François Ziegler, batteur et Norbert Philippot, saxophoniste, deux musiciens confirmés.

Six musiciens ainsi réunis, « Les Prétoriens » accèdent à une grande notoriété. Leur univers musical est apprécié par toutes les générations. Une heureuse manière de découvrir et de faire revivre l’esprit rock’n’roll des années 50 et 60. « Les Prétoriens » à Remiremont, voila qui promet encore une belle nocturne d’été.

Samedi 30 juillet, autre rendez-vous, même heure, même lieu avec « The Trouble Notes », les pionniers d’un nouveau genre de musique, « l’Indie-Gypsy Fusion ». Présentation de ce trio à suivre sur notre site remiremontinfo.fr.

Article participatif de Denis Philippe.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *