Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Du rock dans l’esprit « salut les copains » avec « Les Prétoriens »

image_pdfimage_print

Cette nouvelle « Nocturne d’été » était attendue et fut bien vécue ce vendredi soir par tous les fans et nostalgiques du bon rock’n’roll des années 50 et 60. Une période où le phénomène a pris naissance aux Etats-Unis. Ce bon vieux rock’n’roll s’accapare alors d’un savant mélange de jazz, de blues, de country… Les succès s’enchaînent et viennent conquérir l’Europe.

Cette popularité a engendré l’évocation de grands noms, comme Little Richard, l’un des pionniers du rock’n’roll de ces années-là. Une période bien propice à laquelle viennent s’ajouter Chuck Berry, Gene Vincent, Eddie Cochran et bien d’autres…

Une époque fantastique qui a fait naître en France différents groupes de musique. Certains en sont restés une légende, à l’image des « Prétoriens » invités à animer la nocturne d’été de ce vendredi. Six musiciens nancéiens (dont les deux fondateurs du groupe en 1963) qui évoluent sur scène sans la moindre ride, distillant une musique précise et fort bien rythmée de ce fameux rock’n’roll ayant révolutionné cette période de la mi 20ème siècle.

Deux heures durant, la place de Lattre a résonné de judicieux accords et de voix rappelant cette période de gloire et les stars qui y demeuraient associées. Autant dire que les fans, les purs et durs, étaient présents au pied du podium. Et aux terrasses, c’est un public de connaisseurs qui avait essentiellement pris place. Un public chaleureux et généreux en ovations. Il faut écrire que sur scène, « Les Prétoriens » ont su maîtriser leur partition et leur large répertoire. Le rock des années 50 et 60 reste indémodable, voire inoxydable, à l’image de ce groupe venu le perpétuer. Salut « Les Prétoriens », salut les copains, les années 60 ne s’oublieront jamais !

Ce samedi soir, les cafetiers-restaurateurs de la place de Lattre invitent à découvrir un autre genre de musique : l’Indie-Gypsy Fusion avec le trio berlinois « The Trouble Notes ».

Article participatif de Denis Philippe.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *