Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Etienne-lès-Remiremont – Il perd des points pour des infractions dont il ne peut pas être l’auteur…

image_pdfimage_print

Chauffeur routier, José F. perd des points pour des infractions dont il ne peut pas être l’auteur… Face à cette situation kafkaïenne, il en appelle à la Fédération Nationale d’Entraide aux Conducteurs (FNEC) afin de l’aider à stopper l’hémorragie.

emotionheader_5José F., né le 18 mai 1965 à Requia (Portugal) et domicilié à Saint-Etienne-lès-Remiremont, voit ses points fondre sur son permis de conduire pour des infractions qu’il n’a pas pu commettre.

En effet, ses dernières ont été commises à Paris (-4 points pour feu rouge) à Bobigny (-1 points excès de vitesse) et Saint Denis (-1 point excès de vitesse).

José F. ne va jamais à Paris. Au moment des faits, son employeur, les transports Santino Belli installés sur Syndicat, peut le justifier, il était sur le Luxembourg ou dans l’est de la France.

Il ne reçoit ni avis de contravention, ni relance. Il semblerait qu’il soit victime d’une homonymie.

La FNEC a déjà été confrontée à ce genre de problèmes.

Malgré ses déplacements à la Préfecture des Vosges à Epinal, à la gendarmerie de Remiremont et ses nombreux courriers restés sans réponse, José F. ne sait plus quoi faire et craint à la vitesse qu’il reçoit les courriers de FNPC de voir son permis invalidé. Donc pour lui la perte de son emploi.

Par chance pour José F., Daniel Merlet, président de la Fédération Nationale d’Entraide aux Conducteurs est en vacances à Bains les Bains. Ce samedi 2 juillet 2016, en fin de matinée, les deux personnages se rencontreront à Remiremont.

Daniel Merlet s’engage à l’aider à résoudre cette situation kafkaïenne et à alerter dès lundi matin le Ministère de l’Intérieur afin que l’erreur soit réparée.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *