Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Saulxures-sur-Moselotte – 300 supporters derrière les Bleus à la base de loisirs

image_pdfimage_print

16

Grosse mobilisation et déception tout aussi forte pour les 300 supporters des Bleus rassemblés devant le grand écran de la base de loisirs.

Photographies : Claude Noël.




4 réactions sur “Saulxures-sur-Moselotte – 300 supporters derrière les Bleus à la base de loisirs

  1. froissard

    Le sport peut être porteur de valeurs universelles . Nos politicards ont saisi l’évènement, pour s’emparer de l’euphorie du peuple ,avide de jeux ,quand il n’a pas le pain, pour lui enfiler une loi anti-travail, dont on reparlera . On apprécierait que tous ces gens qui remplissent les stades, se retrouvent dans la rue, pour dire NON ,ça suffit

    répondre
  2. froissard

    En mettant en avant la notion d’exemplarité et en opérant des choix inspirés, Didier DESCHAMPS, est parvenu à rebâtir une équipe de France, qui donne envie d’être aimée.. Une belle fête -manquait ,l’apothéose .reste à la France, le bonheur d’avoir retrouvé une équipe dans laquelle elle se reconnaît.l’Euro foot, une bulle heureuse, dans un pays qui ne l’est pas

    répondre
  3. froissard

    la finale de l’euro n’efface pas les malheurs de notre pays :la funeste travail, les revenus du travail qui baissent, les dividendes qui s’envolent et les services publics menacés. Les calculs politiciens seront déçus. Et pourtant quelque chose en aura été changé. Nous aurons gagné la beauté du geste et la quête d’une perfection qui nous fait progresser . Cette équipe de France a su ajouter , la solidarité et la simplicité à ce courage qui renverse les causes perdues à quelques minutes du coup de sifflet final . Autre chose que la morgue des stars ou les joueurs marchandises vendus comme du foirail . la communion qui a accompagné les bleus n’est pas dérisoire dans une société qui n’en permet guère . Elle est un brin de cette espérance tenace qui fait les nations. Donner, partager ,recevoir disait Aimé JACQUET, le sélectionneur des champions du monde en 19998, résumait-il le football . lui qui avait commencé sa vie, à l’usine du côté de St Etienne, cherchait cette essence du football, qui le rend si populaire , et échappe au public huppé des loges du stade France. Bien sûr, il a été contaminé, comme la plupart des activités humaines: celui des paris, des gros chèques et des grosses embrouilles . mais dans les yeux des mioches qui tapent le ballon, au bas des cités et des éducateurs sportifs qui courent chaque semaine, les stades, bénévolement, un autre rêve se poursuit . le football, est le reflet de notre société, disait aussi Aimé JACQUET . Avec toutes ses facettes .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *