Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Saulxures-sur-Moselotte – Ludovic Laurent domine la 39e Course des Chamois

image_pdfimage_print

Ludovic Laurent a inscrit pour la première fois son nom au palmarès de la Course des Chamois lors de la 39e édition ce dimanche 3 juillet 2016 à Saulxures-sur-Moselotte. A 41 ans !

P1010441La patience est toujours récompensée et celle de Ludovic Laurent l’a été ce dimanche. Alors qu’il avait dû se satisfaire de la deuxième place lors de deux précédentes éditions en 2014 et 2015 derrière Anthony Léon, l’athlète de l’AC Haute-Meurthe a fini par escalader le podium jusqu’au sommet en l’absence de son rival.

A 41 ans, il s’est offert un cavalier seul au fil des 15 kilomètres de course pour 939 mètres de dénivelé positif et 512 de dénivelé négatif. A l’issue de 1 h 08’35 de course, il s’impose devant Guillaume Dussart à 31 secondes et Francky Stéphan (CO Haute-Moselotte) à 3 minutes 36.

« Je suis content de gagner à cet âge, je prouve que je ne suis pas pourri » confiait d’abord le vainqueur.  « J’améliore mon temps sur ma performance de 2015 alors que je reviens de blessure. Je ne pensais pas Je sais être aussi bien même si je sais qu’en montagne je suis dans le coup ».

Ludovic Laurent n’entend d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin : « Je vais enchaîner les courses rapides pour retrouver de la vitesse. Je prendrai donc le départ des Foulées de La Bresse, de Longemer et de Bruyères. Je participerai aussi au Trail de Saint-Nabord pour tenter de me qualifier pour les championnats de France ».

Guillaume Dussart 2e, Ludovic Laurent 1er et Francky Stéphan 3e.

Guillaume Dussart 2e, Ludovic Laurent 1er et Francky Stéphan 3e.

Il ajoute du même coup le titre de champion de Lorraine de course en montagne à son palmarès. Une nouvelle fois, l’épreuve servait de support au championnat régional en espérant accueillir à nouveau, un jour, les championnats de France.

Deuxième dès sa première Course des Chamois, Guillaume Dussart est d’abord un ancien cycliste. A 33 ans, il s’est reconverti « parce que j’ai maintenant des enfants et qu’après avoir connu le haut niveau  en vélo, je n’ai pas envie de régresser. J’était presque trop bien au départ. J’ai ensuite connu un passage à vide. Je ne me suis pas affolé et je suis bien revenu sur la fin ».

Francky Stéphan, 8e en 2015, grimpe également dans la hiérarchie pour venir compléter le podium.

Estelle Patou.

Estelle Patou.

Chez les féminines, Estelle Patou, 43e du scratch avec les masculins, a elle aussi dompté pour la première fois les pentes du Rupt-de-Bâmont. Elle l’emporte devant Estelle Mougel (La Bresaude) deuxième à 1 minute 13 et Nancy Didier (COHM) troisième à 4 minutes 10.

Avec 169 concurrents au départ cette année,  la Course des Chamois souffre de la concurrence de la montée en puissance des trails. Son audience se cantonne désormais au département depuis que sa dotation s’est réduite, loin des fastes des années dominées par les Kenyans.

Mais avec les 69 concurrents des courses de jeunes, les 41 du cani-cross et les 20 de la marche nordique, les bénévoles du Club Olympique de la Haute-Moselotte ont finalement réuni près de 300 participants.

David Jeangeorges.

Tous les résultats en cliquant ici.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *