Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Saulxures-sur-Moselotte – Zoë Behra élue miss coeur de vosgienne

image_pdfimage_print

3

Zoë Behra, une jeune Saulxuronne de 23 ans, a été élue miss de coeur vosgienne, samedi 23 juillet 2016 lors de 13e foire de la vache vosgienne. Celle-ci s’est poursuivie ce dimanche 24 juillet avec un hommage à Bruno Arnould, le président de la race vosgienne décédé accidentellement dans la semaine.

A l’issue de l’office religieux, le défilé des vaches a emprunté les rues de la commune au son de la musique de rue de Sol Sur Party Song et du groupe Cors et accords. Zoë Behra, première miss coeur de vosgienne, a inauguré la foire aux côtés notamment du député et président du conseil départemental François Vannson, de Dominique Peduzzi, président de l’association des maires des Vosges, de  Jérôme Mathieu, président de la chambre d’agriculture des Vosges et conseiller départemental, de Benoît Jourdain, vice-président du  conseil départemental, du maire et des adjoints de Saulxures-sur-Moselotte, des élus des communes voisines.

C’est sous le signe du souvenir de Bruno Arnould que se sont poursuivis les discours. Après avoir félicité l’ensemble des organisateurs pour la tenue de cette 13e édition, Jérôme Mathieu a confié « c’est un moment difficile mais il faut rebondir et continuer. On est le seul département à avoir une vache à notre nom. Il y a aussi d’autres races rassemblées ce qui montre la diversité de notre massif » s’est félicité le président de la chambre d’agriculture avant de rendre hommage à l’ensemble de ses pairs : « Notre race vosgienne est le fruit du travail d’éleveurs passionnés ».

« Le plus bel hommage qu’on puisse rendre à Bruno Arnould, c’est de donner une suite à son engagement agricole » a ajouté François Vannson. « C’est une vache extraordinaire parce qu’elle porte le nom de notre massif. Je suis fier d’apporter mon aide à cette filière agricole. C’est aussi renforcer et participer à l’attractivité du département des Vosges ».

C’est au père Arnaud Meyer qu’est revenu l’honneur de bénir les vaches. Une première dans l’histoire du curé et de la foire de la vache vosgienne.

Perché sur son gyropode, Jean-Pierre Roussel emmenait les visiteurs à la découverte d’un riche déballage de produits du terroir et d’un marché fermier, des matériels et métiers anciens, du travail du bois, des animations musicales et folkloriques et des différents concours de race bovine animés par Armand Mathieu, inséminateur à Elitest. Aux génisses et vaches taries samedi soir succédaient devant le jury les Montbéliardes, les Prim’Holstein et bien entendu les vosgiennes.

Outre le concours de quilles, le trampoline et la fête foraine, une tombola était proposée avec en premier prix une toile offerte par Olivier Claudon, le célèbre artiste dessinateur, qui officiait en direct. Un peu plus loin, Laura Vaxelaire proposait aux visiteurs le coeur de massif, le nouveau fromage des éleveurs vosgiens. Sous le même chapiteau, au plus proche des stand de Vosgiennes, le célèbre chef étoilé Jean-Claude Aigier donnait des cours de cuisine.

David Jeangeorges.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *