Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

VTT – Trace Vosgienne : Steve Chainel signe un retour gagnant sur le marathon Enfin la première marche du podium pour Steve qui a su gérer.

image_pdfimage_print

Steve-Cgainel-Trace-VTT1

Pas de galère et pas de fringale : la victoire finale n’a pas échappé à Steve Chainel qui remporte enfin les 70 km de la Trace Vosgienne VTT en creusant le trou dans les derniers kilomètres pour finir en solo sur la ligne d’arrivée.

Pierron, Chainel et Curien.

Pierron, Chainel et Curien.

Ce sont pas moins de 860 coureurs toutes catégories confondues qui se sont rassemblés ce dimanche à Xonrupt-Longemer pour participer à cette nouvelle édition de la Trace Vosgienne VTT. Une course organisée par le Vélo Sports Gérômois qui a mobilisé une centaine de bénévoles au total sur la journée. Souvent favori, le coureur du Cross Team Bike by G4 n’avait jusqu’à présent jamais gagné cette compétition qui lui file entre les pédales depuis quelques années. Il était cependant le grand favori ce dimanche 31 juillet 2016 et a su tenir son rang en s’imposant avec panache et surtout un peu plus de 2 minutes d’avance sur son dauphin Pierre Curien, skieur venu d’Annecy. Le sociétaire de l’UC Messina Amnéville Raphaël Pierron complète le podium. Échappé assez rapidement avec un bon petit groupe de cyclistes dont le Gérômois Thierry Masade ou l’espoir Thierry Becker, Chainel a su rester patient cette fois, lui qui a parfois trop tendance à foncer.

Steve Chainel en compagnie du président du VSG.

Steve Chainel en compagnie du président du VSG.

« Contrairement à d’autres, je fais des erreurs et j’apprends pas toujours de ces erreurs. Je m’alimentais mal, je partais trop vite, alors que sur une course comme celle-ci, il faut savoir gérer, il faut être malin, c’est un marathon. Il y avait un bon groupe, Pierre et Raph on mis une bonne cadence et on s’est relayés avec encore deux ou trois autres coureurs. Et j’ai su attendre la dernière montée de Grosse Pierre pour attaquer » , commentait le grand vainqueur au micro et entre deux photos avec des fans. Une attaque bien sentie qui laissera ses adversaires directs sur le carreau à environ 10 km de l’arrivée et lui offrira la victoire qu’il visait en faisant le déplacement à Xonrupt-Longemer. Ce dernier venait pour rien d’autre que la gagne et n’aura pas déçu. Il sera de retour pour les Foulées de Longemer dimanche 7 août prochain. Il enchaînera ensuite avec le critérium de Saint-Dié-des-Vosges avant de filer aux Etats-Unis en septembre pour la coupe du monde de la discipline.

Dans le 50 kilomètres, victoire d’Antoine Poirot, le sociétaire de La Vôge VTT Epinal, 21 ans. Après un bon départ en compagnie de Gilles Sarrazin, Poirot a filé dés la première montée de Grosse-Pierre où il s’est échappé sans forcer. « Au deuxième passage du col, j’ai mis un peu plus de rythme tout en faisant attention de pas tomber et j’ai continué à bloc car je savais pas exactement où en étaient les autres derrière » , confiait le vainqueur qui a donc fait la moitié de la course en solo. Il faut dire que les conditions de course étaient parfaites pour Poirot qui aime bien la boue et a donc été servi sur un plateau. Il signe là une belle victoire après son succès en Coupe de Lorraine et met donc 8 minutes dans la vue à Kevin Jeancolas. ce dernier qui réalise tout de même une sacrée perf’ en prenant la 2éme place. Le sociétaire du JECDE Saint-Dié-des-Vosges est premier junior et devance pour sa part le master 2 du Retz Bike Club : Pascal Tavernier.
Baumann sur la ligne.

Baumann sur la ligne.

Enfin, dans le 24 kilomètres, c’est l’Alsacien de 23 ans Jordan Baumann, du SABMA Devinci, qui s’impose devant les Gérômois Cyrille Carru et Baptiste Gangloff. Un petit groupe qui s’est tiré la bourre pendant toute la course avec un quatriéme larron en la personne de Quentin Lotte qui a malheureusement crevé. Cependant, la dernière montée aura permis à Baumann de faire le trou en plaçant une attaque puis en finissant le boulot en réalisant une très belle descente. Habitué des coupes de France mais aussi à rouler en enduro, il s’est servi de son expérience pour distancer Carru et Gangloff qui termine tout de même premier junior sur le 24 km. En résumé, encore une belle édition de la Trace Vosgienne avec enfin la victoire de Chainel qui était attendu sur l’aire d’arrivée par un public venu en nombre pour applaudir le champion qui ne cachait pas sa joie, et on le comprend. Chapeau à lui et à toute l’équipe organisatrice du VSG et du CDVS.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *