Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Course pédestre – 1.500 coureurs sur la 41e édition des Crêtes Vosgiennes dimanche 21 août 2016

image_pdfimage_print

header

Course de montagne inscrite au Trophée des Vosges, les Crêtes Vosgiennes sont devenues une épreuve mythique dans le monde de la course à pied. En effet, l’exigence du parcours (33 km pour 1.000 mètres de dénivelé) et la beauté des paysages ont définitivement établi sa réputation.

13769595_571211493066521_3259304390749902554_n

Ce sera la 41e édition des Crêtes Vosgiennes au départ du Markstein et la 31e édition des Mini-Crêtes au départ du col de la Schlucht pour rejoindre l’auberge du Blancrupt (lac Blanc).

Le parcours présente une succession de montés et de descentes et emprunte en majeure partie le GR5 avec des remarquables points de vue sur les versants alsaciens et vosgiens. Le terrain, tantôt recouvert de tourbe ou de chaume, tantôt caillouteux ou en sous bois se prête merveilleusement à la course en montagne. Les Mini-Crêtes empruntent la partie finale des Crêtes Vosgiennes.

L’intégralité du parcours emprunte des sentiers pittoresques (GR5) et offre une vue imprenable sur les Vosges et la plaine d’Alsace. Forêts et lacs d’altitude, hautes-chaumes et tourbières… La course offre un condensé de ce que les Hautes-Vosges ont de plus beau. Sans oublier la Vosgienne, la vache locale, qui ne manquera pas de vous encourager !

Pour certains, en termes de difficulté, l’épreuve longue n’a rien à envier aux marathons. Le dénivelé important, et surtout les sentiers, très piégeux, compliquent sérieusement l’affaire. Pour finir, l’altitude (comprise en 1.100 et 1.400 mètres) entraîne également son lot de difficultés : le manque d’oxygène peut déjà se faire sentir, et la météo joue souvent le rôle d’arbitre. Selon les années, la canicule comme la grande fraîcheur peuvent être au programme. Attention au dessèchement, coups de chaleur… ou à la boue et au froid !

Pour les moins ambitieux, une épreuve réduite de 13 kilomètres est également proposée.

Il seront 1.500 au départ des deux courses. Parmi eux, le Mosellan Julien Sapy (Amnéville) fera figure de grandissime favori pour succéder au palmarès à Julien Ramon, vainqueur en 2015. En 2013, Julien Sapy s’était mêlé à la bagarre pour la victoire. « J’étais longtemps en tête mais j’ai chuté à quelques kilomètres de l’arrivée, nous disait-il le mois dernier lors du trail à Orbey. J’espère avoir plus de chance. » se souvient le coureur mosellan.

Julien Sapy vient de signer deux victoires éclatantes sur le Trail de la vallée des lacs à Gérardmer (55 km) et sur le trail du Pays Welche à Orbey (50 km). Il aura à coeur de réussir la passe de trois. Il devra toutefois se méfier de l’Alsacien Brice Donischal, vainqueur en 2010 et toujours bien placé, et du Bressaud Hervé Mougel, 2e en 2011.

D.J.

Départs.

  • à 9 heures 30 au Markstein des Crêtes Vosgiennes de 33 kilomètres.
  • à 9 heures 30 à la Schlucht des mini-Crêtes de 13 kilomètres.

Arrivées.

  • au Blancrupt, au lac Blanc, pour les deux courses.

image




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *