Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Un conseil municipal extraordinaire le 26 août 2016

image_pdfimage_print
Bernard Godfroy, Mikaël Marie-Saint-Germain et Christian Schulmeyer aux côtés dIsabelle Schild, directrice de la communication.
Bernard Godfroy, Mikaël Marie-Saint-Germain et Christian Schulmeyer aux côtés dIsabelle Schild, directrice de la communication.

 

Avec les deux adjoints qui lui restent fidèles, Christian Schulmeyer et Mikaël Marie-Saint-Germain, le maire Bernard Godfroy a fait le point avec notre média suite à la démission de 5 de ses 8 adjoints, Brigitte Charles, Roger Durupt, Claude Jacquel, Sophie Perrin et Fabienne Thirion et des 2 conseillers-délégués Jean-Claude Hutter et Colette Sonowski.

« Après le conseil du 24 juin 2016, j’ai ressenti un petit coup de blues” explique d’emblée le maire. “J’ai annoncé en interne aux élus mon intention de démissionner et malheureusement, cette annonce a été relayée aux médias. Puis je suis parti en vacances en Islande et j’apprends dans la presse que 5 adjoints et 2 conseillers délégués démissionnent. A partir de ce moment-là, j’ai essayé de connaître les chefs d’accusation mais j’attends encore”. Aujourd’hui, Bernard Godfroy estime qu“il n’y a toujours pas d’argumentaire contre moi”.

Cependant, plus d’un tiers du conseil municipal a demandé la tenue d’un conseil municipal extraordinaire, en l’occurrence 15 des 29 élus. Ces 15 élus font partie des 17 de la majorité (elle en comprend 22 au total) qui ont appelé Bernard Godfroy à démissionner. Ce conseil municipal extraordinaire se tiendra le vendredi 26 août 2016 à 20 heures 30 avec deux points à l’ordre du jour :

– le fonctionnement du conseil municipal

– l’examen des attributions confiées au maire.

Personne ne peut retirer de pouvoirs régaliens à un maire, c’est-à-dire la gestion courante d’une commune. En revanche, pour en faciliter la gestion, le conseil municipal lui délègue certaines attributions.

Le conseil municipal de Remiremont répertorie 26 délégations. « S’ils veulent m’en retirer une ou toutes, on va faire un conseil municipal tous les huit jours” prévient Bernard Godfroy. “Pour le restant, je reste maire et président de la com’com”.

“Soyons et restons dignes” implore le maire pendant qu’un blog de soutien a vu le jour sur internet. “Les cinq adjoints sont démissionnaires mais pas démissionnés. Tant que le Préfet ne valide pas leur démission, ils sont tenus d’assurer leur mission”.

Dès lors que leur démissions seront validées,Je demanderai s’il y a des candidatures pour cinq postes d’adjoints compte tenu qu’ils sont trois à rester. S’il n’y en a pas assez, on ramènera le nombre d’adjoints de 8 à 5. J’essaye de voir jusqu’où l’on peut encore travailler » assure Bernard Godfroy.

Selon le maire qui a pris contact avec le Préfet, un seul adjoint suffirait à assurer le fonctionnement de l’assemblée communale d’une ville de la taille de Remiremont. Ils seront au moins deux à repartir à ses côtés : Christian Schulmeyer et Mikaël Marie-Saint-Germain.

D.J.

Photographies : Christian Schirm.