Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Crise au conseil municipal : les élus de la majorité répondent à Bernard Godfroy

image_pdfimage_print
Le divorce est consommé entre Bernard Godfroy et Roger Durupt, ici au micro. Photographie d'archives du 7 novembre 2015.

Le divorce est consommé entre Bernard Godfroy et Roger Durupt, ici au micro. Photographie d’archives du 7 novembre 2015.

Dans le feuilleton de l’été, entre Bernard Godfroy et 17  des 21 membres de sa propre majorité, son ancien adjoint Roger Durupt répond, dans un communiqué de presse, au dernier argumentaire développé par le maire. Un communiqué que nous publions en intégralité ci dessous.

LES ELUS DE LA MAJORITE DE REMIREMONT

  • S’étonnent que Bernard Godfroy ait pu, en si peu de temps, créer un site personnel alors que le site de la ville est en déshérence depuis deux ans. C’est bien la confirmation que les enjeux personnels prennent le pas sur l’intérêt général.

  • Rappellent que les Romarimontains leur ont confié, en 2014, la gestion de la ville sur la base de la promesse « notre projet c’est vous », et que ce sont les élus qui sont garants du respect des engagements. La légitimité du Maire relève donc du Conseil Municipal et non d’un site quelconque de parents et d’amis éloignés des affaires.

  • Signalent que, malgré le harcèlement téléphonique insupportable que Bernard Godfroy fait subir aux membres de la majorité, ceux-ci, plus unis que jamais, sont toujours 17, prêts à remettre la ville dans la bonne direction.

  • Regrettent que dans une liste ouverte, diversifiée, hors des partis, Bernard Godfroy se complaise dans un argumentaire essentiellement politique totalement hors sujet.