Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Dié-des-Vosges – Le maire refuse l’inhumation du terroriste Abdel Malik Petitjean

image_pdfimage_print

La réponse du maire de Saint-Dié-des-Vosges, David Valence est ferme. Il ne souhaite pas qu’Abdel Malik Petitjean, l’un des deux terroristes de Saint-Etienne-du-Rouvray, soit inhumé sur sa commune. Celui-ci est né dans la cité déodatienne en 1996.

David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges.

David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges.

« Suite à l’odieux attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, le nom de Saint-Dié-des-Vosges a été trop fréquemment cité dans la presse. On peut du reste parler d’une véritable démesure, en considération des liens très ténus entre notre ville et un des assassins.

À l’heure où se pose la question du lieu d’inhumation, le maire de Montluçon (Allier) a déjà fait savoir qu’il n’accéderait pas à la demande de la famille. La municipalité de Saint-Dié-desVosges, de son côté, n’a pas été saisie pour le moment d’une telle demande. Mais elle partage la position des élus de Montluçon.

Il nous semble évident que l’inhumation d’un terroriste doit s’effectuer dans des conditions maximales de sécurité et de discrétion.

En aucun cas nous n’autoriserons donc une telle inhumation sur le territoire de notre commune, si la question venait à se poser. »

David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *