Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Saulxures sur Moselotte – Atelier Scrapbooking les mercredis 10 et 17 août 2016 Au Gai Luron, café culturel.

image_pdfimage_print

Le Gai Luron, café culturel à Saulxures-sur- Moselotte, souhaite accueillir concerts, expositions, conférences, projections, ateliers…

Les mercredis 10 et 17 août 2016, Lalie Bonbeck animera un atelier Scrapbooking de 14 h 30 à 17 h. 2 heures 30 de moment récréatif ! Réalisation d’un projet scrap’ avec perforatrices, papiers imprimés, machines de découpe, tampons et autres bidouilles…

De 5 à 105 ans ! – 12,5 € – Matériel et petite boisson compris – Sur inscription.

Le Gai Luron – café culturel

189, rue Raymond Poincaré – 88290 Saulxures sur Moselotte

Facebook : Le Gai Luron café culturel

http://cafeculturel.wixsite.com/legailuron

06.45.19.49.69.

scrapbooking




3 réactions sur “Saulxures sur Moselotte – Atelier Scrapbooking les mercredis 10 et 17 août 2016

  1. froissard

    le café occupe ans de nombreuses civilisations une fonction essentielle comme lieu de rassemblement t collectif ou de détente individuelle On s’y rend pour prendre un repas léger ou ne boisson, vivre une rencontre jouer à des jeux de société, assister à des ces publiques, lire ,écrire, prendre part à la réalisation d’arts créatifs . le siècle des Lumières, période très importante, dans la formation du monde contemporain, a élaboré une nouvelle philosophie, sur la rationalité et la logique dans le but de battre en brèche : la tradition, superstition, et la tyrannie qui régnaient alors . le café a changé le monde . les cafés sont devenus très vite un centre de diffusion des nouvelles et actualités . Les discussions intellectuelles y ont naturellement prospéré . Tout le monde avait droit à la parole .Le comptoir d’un café est le parlement du peuple écrivait Honoré de Balzac .Dans ces lieux, on discutait et on se disputait à propos de tous les grands sujets . les campagnes électorales se sont longtemps tenues dans les bistrots .Le café et les cafés ont fourni l’environnement nécessaire à la diffusion des pensées des philosophes des Lumières . le but des cafés culturels est de dépasser l’ignorance, l’intolérance, de promouvoir l’échange et le partage de connaissances, dans le respect de chacun, dans un espace convivial et festif . le café s’est établi à l’origine au Moyen Orient, passant de l’Ethiopie, à l’Arabie et à l’Egypte . Déjà sous la Perse antique, ils étaient des lieux de socialisation, car les hommes pouvaient se rassembler, pour boire un café, écouter de la musique, jouer, lire le Livre du Roi . ils arrivent ensuite en Europe . En France, c’est Jean De La Roque, négociant qui avait séjourné à Constantinople, qui introduisit la fève de café, à Marseille, imité par Lyon

    répondre
  2. froissard

    Le café culturel est un lieu, pour des temps d’échange et de partage, ouvert à tous, traitant de la vie culturelle, de sa place, de son rôle dans la ville, les quartiers . ils sont un moment d’échange et de propositions, ou la parole est libre .le dialogue se déroule dans le respect des idées et des identités de chacun, dans un esprit de bienveillance et surtout de convivialité

    répondre
  3. froissard

    le café culturel intègre les dimensions de convivialité et de lien social, autour d’animations culturelles adaptées et ouverte sur l’extérieur, tout en faisant vivre la café . Il s’agit d’un espace convivial, ouvert à tous, ou chacun peut trouver sa place, en participant à une activité collective, un échange réciproque de savoirs, à un atelier d’écriture ou de lecture, à des rencontres thématiques (économie solidaire-santé-développement durable-agriculture paysanne,etc….) des stages de créativité, ou tout simplement consommer autrement ( produits d’origine bio- issus du commerce équitable- épicerie culturelle de libre échange de livres, CD, BD

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *