Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Saulxures-sur-Moselotte – Projection « Le potager de mon grand père » Au Gai Luron, café culturel à Saulxures-sur-Moselotte

image_pdfimage_print

Le Gai Luron, café culturel à Saulxures sur Moselotte, souhaite accueillir concerts, expositions, conférences, projections, ateliers…

C’est le film de Martin Esposito  « Le potager de mon grand père » qui sera diffusé le dimanche 21 août 2016 à 17 h.

Cette projection se fait en toute simplicité sur un des murs du café.

L’entrée est libre.

Synopsis : « Chez son grand-père, Martin est venu se ressourcer, aider et partager des moments de vie. L’aïeul lui transmettra son savoir, un peu de ses racines et les secrets de ce potager cultivé par amour pour sa femme disparue. Issu de cette génération fast-food, Martin prendra conscience de la valeur de ce précieux héritage. C’est un hymne à la vie et à cette nature que nous devons protéger. »

La bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=YyD78crq2Rs

Le Gai Luron – café culturel

189, rue Raymond Poincaré – 88290 Saulxures sur Moselotte

Facebook : Le Gai Luron café culturel

http://cafeculturel.wixsite.com/legailuron

06.45.19.49.69.




7 réactions sur “Saulxures-sur-Moselotte – Projection « Le potager de mon grand père »

  1. froissard

    La Nature est un lieu de ressourcement ;de renouveau du dynamisme dans notre cœur, pour aider le monde, dans lequel nous vivons, et le transformer, si cela est possible, avec amour et fraternité L’Homme va chercher le sens de sa vie, le sens des choses, du mystère de la création de l’Univers. On cherche, qui nous sommes, ou Est-ce que nous allons, pourquoi nous vivons? Et si la nature avait raison ……

    répondre
  2. froissard

    Petits moments de l’existence, ou l’on touche du doigt le bonheur de la vérité, avant de retomber dans l’insoutenable impression de platitude et de réceptivité du quotidien . Réapprenons à vivre en harmonie avec la Nature

    répondre
  3. froissard

    HYMNE A LA NATURE et A LA VIE
    de l’antique âge d’or, ramenons l’innocence- Sachons, instruits par le malheur, à l’homme juste et bon ,donnant la préséance.Parmi nous fixer le bonheur-Erreurs de toute imposture-Défendons la vérité- Opposons le calme à l’injure- le bon droit à l’équité- Que toujours la concorde à nos travaux préside-Jamais de haine dans nos cœurs- L’estime pour lien- la sagesse comme guide -Que la raison éclairée l’emporte – Donnons l’exemple de la douce fraternité- Marchons et sur tous les points de la Terre, faisons fleurir l’acacia

    répondre
  4. le chipoteur

    mais diantre… faites bien comme vous voulez Monseigneur Froissard !
    Personne ne vous en empêche ..
    Avant de réapprendre à vivre avec la nature, apprenons déjà simplement à vivre ensemble, c’est à dire respectons les idées de chacun et n’imposons rien aux autres… n’est-ce pas Monseigneur ??

    :)

    répondre
  5. froissard

    La régle d’or de la conduite est la tolérance, mutuelle qui mène au respect d’autrui . Non je n’impose rien .Je mets au débat mes contributions . Je souhaite être dans le partage de connaissances et rien d’autre . je sais bien que nous ne penserons jamais de la même façon . Cela ne me dérange pas .C’est ce qui fait la richesse de nos différences. Nous ne pouvons voir qu’une partie de la vérité sous des angles différents. La tolérance est l’une des réponses de la vie. Ce précepte, très simple, est infiniment difficile à appliquer. Il peut être compris et accepté par quiconque.

    répondre
    1. Peu importe

      Je vais rejoindre le « chipoteur » vous êtes franchement rasoir.. avec vos leçons de morale, votre savoir… comme si les autres ne savaient rien… Votre charabia habituel… finit par devenir irritant.Vous êtes libres de vos opinions, mais de grâce ne les imposez pas aux autres… Si ce n’est pas votre intention, alors exprimez vous autrement, et ce sera plus digeste…

      répondre
  6. étonné

    Je pense tout simplement que Mr froissard , que je ne connais pas et je n’en pas l’intention, est en manque de reconnaissance ,personnage imbus de son soi disant savoir, personnage qui se découvre à un âge certain ou un certain âge, sa vie à dû être une continuité de déception et de frustrations, fade et sans saveur.Nous n’ avons cure de ses leçons , mais si cela lui fait plaisir…………………..

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *