Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – 40 infractions relevées à la rave-party de Bettencourt

image_pdfimage_print

article_gendarme-3

Un dispositif conséquent a été déployé par la gendarmerie des Vosges sur la rave-party organisé à Bettoncourt, entre Mirecourt et Charmes. Elle a relevé, au total, 40 infractions. 

Au total, quinze gendarmes ont été détachés sur l’événement par la compagnie de Neufchâteau. Lancé dès 8 heures 00 du matin le samedi 20 août 2016, le dispositif est monté en puissance au cours du week-end. C’est à 19 heures dimanche 21 août 2016 que le dispositif a été totalement levé.

Ils ont relevé pas moins de 40 infractions. Elles concernent 16 infractions aux stupéfiants, 18 infractions au stationnement, 3 alcoolémies et 3 conduites sous l’emprise de stupéfiants.

Au total, plus de 3.000 personnes ont été invitées, via Facebook, sur cette sixième édition de la Leshouille. Selon la gendarmerie, elle a drainé 700 individus.

D.J.

 




9 réactions sur “Vosges – 40 infractions relevées à la rave-party de Bettencourt

  1. Peu importe

    J’ai du mal de comprendre qu’on autorise ce genre de manifestations, il est évident que cela entraîne des dérives (c’est chaque fois la même chose) et un danger supplémentaire dont on n’a nul besoin. D’un côté on fait la chasse aux stupéfiants et de l’autre on les autorise… un peu incohérent… De plus c’est mobiliser des gendarmes qui ne savent plus où donner de la tête…

    répondre
    1. max

      je partage avec vous vos propos…………..je ne comprend pas nn plus ces autorisations , ………tout le monde sait que c’est le rdv des dérapages de ttes sortes !!!!

      répondre
  2. Syl Vain

    Je vois pas le problème « peu importe » 16 stupéfiants sur 700 persones! Faut pas tout mélanger hein!! dans une salle de cinéma de 700 places tu en trouve autan! alors pas de quoi diaboliser les rave party. Encore un qui n’a jamais mis les pieds dans une rave mais qui critique!! putain!!

    répondre
    1. Peu importe

      Il ne s’agissait pas de salle de cinéma… mais d’une nanifestation, dite « populaire »et 16 sur 700 pris au filet, c’est 16 de trop…. Non en effet je n’y ai jamais mis les pieds et je ne le ferai jamais. Si vous avez envie de détruire votre vie, faites le… je ne vous en empêche pas. Mais oui je « critique » ces encouragements qui vont à l’encontre de tout bon sens et de la sécurité de certains. et je continuerai à le faire, que cela vous plaise ou non. Quant au mot « putain »… il ne fait pas partie de mon langage… vous pouvez vous en abstenir… un brin d’éducation ne vous ferait pas de mal.

      répondre
      1. max

        voila une réponse a votre commentaire d’un jeune , avec la langage de son age mon cher Monsieur, c’est ça ,la réalité du respect aujourd’hui !!!!

        répondre
  3. a.nonyme

    pour info toute subtile qu’elle et le champs prêter pour faire cette party appartiens au maire du village….et voila des années que cela ce fais ainsi !
    quand au stup de nos jours c’est à chaque coin de rue que cela ce trouve….alors rave party ou pas sa n’empêcheras jamais le peuple de ce défoncer !
    enjoy
    que tolérance soit !

    répondre
    1. ??????

      NON je n’ai et je n’aurai jamais aucune tolérance pour les stupéfiants quels qu’ils soient qu’on trouve aux coins de rue, comme vous dites. Des vies se détruisent à petit feu, et souvent quand on s’en rend compte c’est trop tard… Il est tout à fait possible de faire des rave-party sans stupéfiants… L’alcool raisonnable est largement suffisant. Libre à vous aussi de vous détruire un peu plus chaque fois si vous voulez mais ne demandez pas aux autres d’accepter l’acceptable. Je condamne tout autant les vendeurs de ces poisons que ceux qui les achètent. Et tant pis si ce que je vous dis ne vous plait pas, Oui à la tolérance pour bien de choses, mais pas pour les stupéfiants. Défoncez vous si vous voulez, c’est votre vie pas la mienne, mais ne comptez pas sur moi pour vous comprendre. Le Maire n’a fait que prêter le terrain, il ne vous a pas dit de vous défoncer… Et si il y a eu des contrôles c’est bien parce que c’est interdit.

      répondre
        1. a.nonyme

          Je comprends tout a fais votre point de vue et je le TOLèRE, je ne fais pas l’apologie des stups et croyez moi voici longtemps que je suis acteur de ce mouvement sans pour autant consommé touts ces choses qui y circulent…c’est un fais…..ce qui me navre, c’est la diabolisation de la free party avec les drogues. Pour avoir fréquenté pas mal de clubs, festivals, bars, concerts, et centre ville, il y a autant, voir bien plus de stup dans ces lieux que dans certaines de nos fêtes ! après c’est sur cela en fait « malheureusement » parties…, les drogues n’ont elles toujours pas existé ? alors pourquoi vouloir toujours collé cette étiquette dégradante à ce mouvement ? alors plutôt que de crier bien haut bien fort que cela et interdis, pourquoi ne pas plutôt ce posé la question de ce qui génère de telles comportements, qui s’accroit de jours en jours….? pourquoi le « peuple » a t’il besoin de se mettre dans ces états ? Tous le monde connait la réponse mais personnes ne veux le dire, car personnes ne veux assumer cette vérité ! (surtout pas nos politiques, à qui on se demande, si cela ne les arrangeraient pas… )
          l’inacceptable comme vous dites monsieur et une réalité, malheureuse je vous l’accorde mais arrêtons s’il vous plait de crier au scandale sur un mouvement qui se veux LIBRE, BIENVEILLANT et NON CAPITALISTE (et je n’ai pas dis « anti »)
          merci de votre point de vue et d’affirmé qu’il et possible de faire des free-party sans prendre de stups….

          répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *