Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – Arnaque au rétroviseur

image_pdfimage_print

13907127_1127370847337779_7368010935455478481_n

La gendarmerie des Vosges informe que l’actualité fait ressortir pendant cette période estivale une recrudescence des arnaques et principalement celle dénommée « au rétroviseur ».

Comment fonctionne-t-elle ?

La première phase de cette arnaque est la simulation d’un accrochage avec un autre conducteur. En général, les arnaqueurs choisissent des personnes âgées pour leur soutirer de l’argent liquide.

Le faux conducteur vous fait signe de vous arrêter pour dire que vous avez abîmé son rétroviseur. Une fois les deux véhicules arrêtés, il vous demande le nom de votre compagnie d’assurance. Comme par hasard, la sienne est la même que la vôtre et il compose leur numéro sur son propre téléphone pour que vous les joigniez. Au bout du fil, il s’agit en réalité d’un complice qui vous assure que si vous effectuez un constat, il vous en coûtera très cher et vous perdrez votre bonus.

Afin de vous « arranger », l’escroc propose de régler le problème par une somme d’argent liquide à lui remettre en main propre. Le montant peut varier d’une centaine d’euros à plusieurs milliers.

Que faire en cas d’accrochage ?

Lorsque vous avez un accrochage avec un autre véhicule, il faut toujours faire un constat à l’amiable. En cas de délit de fuite, relevez si possible la plaque d’immatriculation afin de porter plainte.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *