Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Mise en oeuvre du « Plan 500 000 formations » dans les Vosges : se former pour accéder à l’emploi

image_pdfimage_print

14444960_1604030289892913_2646329270488418818_o 14444660_1604030396559569_6342371272176404176_o

Ce jeudi 22 septembre 2016, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, Préfet des Vosges, Gérard Cherpion, Vice-Président de la Région Grand Est en charge de l’emploi, de la formation et de l’apprentissage, et Fabrice Nourdin, Directeur territorial de Pôle emploi dans les Vosges, ont tenu une conférence de presse sur la mise en oeuvre du « Plan 500 000 formations » dans les Vosges, dans les locaux de l’entreprise Fiitelcom à Chavelot.

Outil opérationnel de lutte contre le chômage et de développement de l’emploi, la formation est une des priorités du Conseil régional du Grand Est au service de ses citoyens. Afin d’élargir l’offre de formation et de prendre en compte davantage de chômeurs, la Région Grand Est pilote, depuis février 2016, la mise en oeuvre du « Plan 500 000 formations supplémentaires pour les demandeurs d’emploi », en partenariat avec l’Etat et Pôle emploi. Il s’agit de proposer 25 000 places de formations supplémentaires, adaptées à la fois aux besoins des entreprises et des demandeurs d’emploi (formations qualifiantes, certifiantes, initiation, remise à niveau, perfectionnement, élargissement des compétences, etc.). Le « Plan 500 000 formations » est une opportunité pour chaque demandeur d’emploi volontaire de se former, de se professionnaliser, et d’accéder à un emploi.

A ce jour, dans la Région Grand Est, le nombre d’inscription en stage de formation au 1er septembre a progressé de 97 % par rapport à la même période l’an dernier. Ce sont donc 21 753 inscriptions de plus, soit 44 184 inscriptions par rapport à 22 431 en 2015, faisant ainsi de la Région Grand Est la première Région de France en termes de résultats au titre de ce plan.

Dans le département des Vosges de janvier à juin 2016 ce sont 2491 personnes qui ont pu bénéficier du plan : 28% de ces places ont concerné les – de 26 ans, 46% les 22 à 44 ans et 28% pour les plus de 45 ans. Plus de la moitié de ces formations concernent des actions de remobilisation.

Les personnes ayant bénéficié d’une formation se sont déclarées satisfaites à 87% sur la Grande région (enquête Ipsos 2ème trimestre 2016).

Cette conférence de presse s’est déroulée dans les locaux de l’entreprise Fiitelcom, spécialisée dans la construction de réseaux électriques et les réseaux de télécommunication, en présence de Sylvia Baret. Agée de 45 ans, cette dame a bénéficié d’une formation portée par le Conseil régional au titre du plan 500 000 formations, et qui lui a permis de consolider son parcours professionnel dans le secteur de la fibre optique. A l’issue de sa formation en juin 2016, elle a été embauchée en CDI au sein de l’entreprise. C’est la première femme à intégrer l’équipe de terrain chez Fiitelcom. Cet exemple réussi illustre bien l’efficacité de la formation pour la lutte contre le chômage.

Soulignons que les principaux secteurs d’activités qui embauchent dans le cadre du « Plan 500 000 formations » sont : l’industrie, la logistique, les services à la personne, l’hôtellerie-restauration, etc. Chaque demandeur d’emploi qui le souhaite peut saisir cette possibilité de lancer ou relancer son parcours professionnel grâce aux 75 000 places de formations proposées dans le Grand Est.

A noter que de nombreuses formations ont démarré en septembre et se poursuivent en octobre 2016. Pour tout renseignement, il est possible de contacter Pôle Emploi, les Missions locales ou Cap Emploi.

Pour en savoir plus sur le « Plan 500 000 formations » : http://www.alsacechampagneardennelorraine.eu/plan500000




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *