Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Le communiqué de Bernard Godfroy après le conseil municipal extraordinaire

image_pdfimage_print

08 The Mask

Suite au conseil municipal extraordinaire de ce vendredi 9 septembre 2016, le maire Bernard Godfroy nous adresse un communiqué de presse à lire ci dessous.

« Les Romarimontains ont eu droit à un triste spectacle ce soir.

Ce Conseil Municipal que j’aurais voulu constructif pour la collectivité, s’est transformé, au nom d’une « Démocratie » galvaudée, en procès chaotique et racoleur, où les egos de certains ont pris le dessus sur l’intérêt général.

A l’origine, avant de devenir une crise, il ne s’agissait que de différends mineurs internes. Différends qui auraient pu et dû être réglés en interne et qui, au contraire, sont devenus prétexte aux débordements et à un acharnement sans fondement.

Pour le bien de la collectivité, j’avais passé outre tous les mensonges, toutes les calomnies dont j’ai fait l’objet depuis plusieurs mois en gardant l’espoir de pouvoir retrouver une ambiance de travail positive. A cet effet, j’ai multiplié les mains tendues, lettres, propositions de rencontre, de dialogue…

En ouvrant la séance, il n’était question pour ma part, ni de « dissidents » ni de « fidèles » comme on a pu le lire dans la Presse cet été, mais simplement d’élus. Des élus avec tout ce que la fonction suppose d’exemplarité, de civisme, d’engagement et de respect des administrés.

Or la séance de ce soir m’a fait comprendre que nous n’étions pas tous animés de la même éthique et que la volonté de résoudre au mieux cette crise n’était pas partagée.

J’attendais des faits concrets sur ce qui justifiait un retrait de délégations. C’est à dire des éléments qui ne soient pas de l’ordre de l’affect (« je ne lui fais pas confiance »,  «il nous a trahis »… ou absolument invérifiables («  il a dit que… », «  il avait promis que… ») et hors de propos.

Mes détracteurs n’ont pas été en mesure d’avancer le moindre argument solide et factuel.

Leur objectif clairement affiché était donc uniquement de renverser le Maire, quitte à provoquer un maximum de dégâts, à pénaliser le fonctionnement de l’administration et à susciter la peur de l’avenir chez les Romarimontains.

Ce soir, dans la suite logique de cette stratégie destructrice, un certain nombre de délégations m’ont ainsi été retirées.

Je tiens cependant à prendre le contre-pied de tout ce qui a été relayé jusqu’alors et à rassurer les Romarimontains : je suis toujours le Maire et, en tant que tel, je continuerai à offrir les meilleurs services à la population par le biais des agents municipaux, avec l’appui des élus qui le souhaiteront. A ce titre, je tiens à remercier très sincèrement ceux qui – trop rares dans cette assemblée- ont su faire preuve d’objectivité et d’ouverture d’esprit.

Je peux également vous assurer que la gestion de la ville et le quotidien des Romarimontains ne seront pas impactés.

Pour nos anciens, pour nos familles, pour notre jeunesse, Remiremont continuera à se développer harmonieusement ».