Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Le communiqué de Claude Jacquel après le conseil municipal extraordinaire

image_pdfimage_print

13 intervenant (5)

Suite au conseil municipal extraordinaire de ce vendredi 9 septembre 2016, l’ancien adjoint Claude Jacquel nous adresse le communiqué de presse ci dessous, au nom de la majorité municipale dont 17  des 22 élus appellent à la démission du maire. Un communiqué que Claude Jacquel comptait prononcer en fin de séance si le maire n’avait pas clôturé rapidement les débats.

« Monsieur Godfroy, l’heure est arrivée pour vous à l’examen de conscience…, à prendre rendez-vous avec vous-même.

Vous êtes un Maire ultraminoritaire, c’est le terme le plus convenu, 22 conseillers ont déclaré tout à l’heure ne pas ou ne plus vous faire confiance. Vous avez perdu 80 % de vos délégations, vous êtes un homme seul, sans véritable soutien de personnalités politiques locales contrairement à ce que vous affirmiez dans l’été. Vous êtes président de la com’com de la porte des Hautes-Vosges (6 communes), président du pays de Remiremont (31 communes), à ma connaissance, aucun maire ne s’est manifesté pour vous soutenir.

Quant aux Romarimontains, qui sont tous derrière vous, si j’en crois vos déclarations ? Vous faites sans doute allusion aux soutiens reçus sur votre blog : 50 soutiens dont une petite moitié d’électeurs romarimontains sur 5.000 inscrits et par charité, je ne détaillerai pas trop les soutiens en question :

entre ceux qui vont en vacances avec vous, qui font de la marche avec votre épouse, entre les parents de vos plus proches collaborateurs, ou autres présidents d’association déçus du sérieux budgétaire de la majorité de ce conseil le 24 juin 2016…

50 personnes qui vous soutiennent malgré des centaines de courriers envoyés notamment aux associations romarimontaines.

Savez-vous où vous êtes assis, Monsieur Godfroy ? Dans le fauteuil où vous ont précédé, même si pour certains, cela se passait à l’étage juste en dessous :

Jean-Marie Grenier, Georges Antuszewicz, Pierre Buscher, Gilbert Zaug, Christian Poncelet, Jean Paul Didier… tous ont marqué à des degrés divers leur passage à la tête de Remiremont… Quelle trace voulez-vous laisser à jamais dans notre cité des chanoinesses ?

Combien de temps pensez- vous faire encore illusion ? Quand allez- vous reconnaître que votre mandat d’élu ne sera plus qu’une malheureuse parenthèse dans la vie municipale romarimontaine ?

La fonction de Maire est de l’avis de beaucoup la plus belle dans notre république, soyez en au moins une fois digne, ne dévalorisez pas plus longtemps la fonction.

Le conseil municipal de Remiremont est devenu, à cause de vos voltes faces du début juillet et de votre pitoyable dérobade du 26 août, la risée du Département voire de la région.

Monsieur Godfroy, je vous demande solennellement, ici dans cette salle du conseil municipal de Remiremont le 9 septembre 2016, de mesurer la gravité de la situation et de laisser une majorité gérer paisiblement notre ville pour trois ans et demi ».