Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Crise du conseil municipal : la démission de cinq adjoints sera effective lundi 12 septembre 2016 Après un conseil municipal extraordinaire ce vendredi 9 septembre 2016.

image_pdfimage_print
Photographie d'archives du 28 juillet 2016.

Photographie d’archives du 28 juillet 2016.

5 adjoints sur 8, en l’occurrence Brigitte Charles, Roger Durupt, Claude Jacquel, Sophie Perrin et Fabienne Thirion et 2 conseillers délégués, Jean-Claude Hutter et Colette Sonowski, ont décidé de démissionner de leurs fonctions fin juillet 2016. La démission des cinq adjoints sera officialisée lundi 12 septembre 2016.

« Nous avons envoyé notre démission au Préfet des Vosges le 30 juillet 2016, il laisse toujours un temps de réflexion car certains élus démissionnaires reviennent parfois sur leur décision » explique Roger Durupt. « Nous avons écrit le 11 août 2016 au Préfet pour lui dire que nous n’avions pas de réponse de sa part et que nous confirmions notre démission. Celle-ci prend effet un mois après. Elle sera donc définitive lundi 12 septembre 2016 ».

Lundi 12 septembre, Bernard Godfroy ne comptera donc officiellement plus que trois adjoints : Mickaël Marie-Saint-Germain et Christian Schulmeyer ainsi que Christiane Wininger. On sait que Mickaël Marie-Saint-Germain et Christian Schulmeyer font partie des quatre élus qui sont restés fidèles au maire avec deux conseillers municipaux.

Parallèlement, plus d’un tiers du conseil municipal a demandé la tenue d’un conseil municipal extraordinaire, en l’occurrence 15 des 29 élus. Ces 15 élus font partie des 17 de la majorité (elle en comprend 22 au total) qui ont appelé Bernard Godfroy à démissionner.

Conseil municipal extraordinaire ce vendredi 9 septembre 2016.

Ce conseil municipal extraordinaire devait se tenir le vendredi 26 août 2016. Cinq heures avant de débuter, il était annulé par le maire.

C’était reculer pour mieux sauter car ce conseil municipal aura lieu ce vendredi 9 septembre 2016 à 20 heures 30 avec deux points à l’ordre du jour :

– le fonctionnement du conseil municipal

– l’examen des attributions confiées au maire.

De nouvelles élections municipales en toile de fond

Son ancienne majorité a décidé de retirer ses attributions à Bernard Godfroy. Avec seulement quatre élus sur 29 encore acquis à sa cause, le maire va hériter d’une mairie in-dirigeable.

Pour ses anciens alliés, ce conseil municipal extraordinaire sera surtout l’occasion de dévoiler les tenants et les aboutissants de la situation. « Notre objectif sera d’expliquer pourquoi on arrive là, comment le maire nous a trahis dès le lendemain des élections. On n’a pas trop eu l’occasion le mettre devant ses responsabilités » détaille Roger Durupt. « Ensuite, il n’aura plus la possibilité de diriger la mairie ».

Bernard Godfroy n’ayant pas l’intention de démissionner, le fonctionnement de la ville aboutirait à un inévitable blocage. Dès lors, le Préfet des Vosges reprendrait les affaires en mains. Le temps d’organiser de nouvelles élections municipales.

D.J.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *