Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – L’avenir reste assuré malgré tout pour les Romarimontains !

image_pdfimage_print

Remiremont

Face à la crise municipale, les perspectives demeurent présentes à l’égard des romarimontains . Les projets ne sont pas pour autant mis au repos, loin s’en faut. Bien que se profile la perspective de nouvelles élections municipales anticipées, certains programmes ont reçu l’approbation des élus lors du dernier conseil municipal. Des décisions qui seront suivies d’effet dans les domaines d’entretien de la voirie, de l’éclairage public, de travaux dans les bâtiments publics et scolaires ou encore d’amélioration du patrimoine.

Ainsi, en fonction du programme établi, les membres de la commission de travaux et urbanisme réunie le 8 septembre dernier, à l’exception de MM. Durupt et Hutter qui se sont abstenus, ont proposé de retenir par ordre de priorité  le programme d’entretien des chemins communaux au titre de l’exercice 2017 et ce à concurrence d’un montant de 55.000 € TTC.

Seront ainsi concernés le chemin d’Olichamp en partie (enduit de fermeture) ; le chemin de Heurtebise (ponctuel) ; la route des Genêts (partie haute) ; la route des Forts (partie) ; la route du Fiscal en partie (enduits) ; le chemin du Pas de l’Ane ; le chemin de Saint-Jean du Hazard ; la liaison Centre Aquatique – La Grange Puton ; le chemin du cimetière israélite ; divers chemins au lieudit Rouveroye ainsi que des réfections ponctuelles sur divers chemins en point à temps.

Concernant l’éclairage public et après présentation du rapport établi par les Services Techniques Municipaux et des observations formulées par les membres de la commission des Travaux et de l’Urbanisme réunie le même 8 septembre (à l’exception MM. Durupt et Hutter qui se sont abstenus), il a été proposé de retenir à concurrence de 120.000 € TTC les opérations suivantes à retenir par ordre de priorité au budget primitif 2017.

Remplacement des mâts, appareillages et câblage pour l’éclairage public rue des 5ème et 15ème BCP (y compris le Pont Le Prieur) ; rue et ruelle de La Mouline ; rue, ruelle et impasse du Parmont ; ruelle du Fouchot ; ruelle de la Poterne ; Passage Bergerot ; rue de la Tour Carrée ; RD n° 3 sous l’échangeur au lieudit Rouveroye ; rénovation de câble entre le presbytère et le centre culturel Gilbert Zaug ; chemin de La Maix ; rue du Breuil ; chemin des Capucins (suite) ; parking du Batardeau ; place de l’Abbaye (luminaires décoratifs) ; faubourg du Val d’Ajol (partie basse) ; rue Georges Lang ; passage Jean Bertrand ; rue Paul Doumer et rampe de l’Ecolâtrie.

Du côté des bâtiments scolaires, le programme d’ouvrages au titre de 2017 s’établit autour d’un programme de 84 .000 € TTC avec l’ordre de priorité suivant : mise aux normes de l’électricité et remplacement de luminaires à l’école du Rhumont pour une estimation de 15.000 € HT ; remplacement des rideaux occultants dans les 4 écoles pour 5.000 € HT ; cloisonnement du couloir au rez-de-chaussée de l’école du Rhumont pour 5.000 € HT ; pose de carrelages dans les sanitaires de l’école maternelle de La Maix pour 5.000 € HT ; de même que la pose de carrelages et remplacement des sols PVC à l’école maternelle Jules Ferry.

Concernant les travaux d’amélioration du patrimoine, sont prévus : le remplacement de membranes d’étanchéité aux ateliers municipaux et au gymnase Charlet pour un coût estimé à 70.000 € HT ; au cimetière, remplacement de la toiture etcaveau (amiante et zinguerie) pour 30.000 € HT ; centre aéré, peintures sur menuiseries extérieures pour 20.000 € HT ; au club du 3ème âge, peinture sur menuiseries extérieures et carreaux de la verrière pour 20.000 € HT ; à l’Espace d’hébergement, peintures sur menuiseries extérieures et volets pour 20.000 € HT  ; à l’école de Révillon, peintures sur menuiseries extérieures pour 20.000 € HT ; au Presbytère, ravalement de façades pour 35.000 € HT ; au 24, rue Paul Doumer, peintures sur menuiseries extérieures pour 20.000 € HT. Soit un total de 235.000 € HT.

Quant aux opérations spécifiques envisagées à partir de la même année 2017, celles-ci pourraient, en fonction des possibilités budgétaires, être planifiées comme suit : Travaux au bâtiment avec logements au Rhumont : I.T.E., chauffage et modernisation pour un coût estimé à 100.000 € HT ; réfection du monument 1914/1918 et 1939/1945 pour 30.000 € HT.

Parmi les études, figure le Palais des Congrès (sol de la grande salle du rez-de-chaussée et sol du restaurant à l’étage) pour un coût estimé à 235.000 € HT.

A suivre : travaux neufs en matière de voirie et équipements sportifs.

Article participatif de Denis Philippe.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *