Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont -Marche rose le samedi 1er octobre 2016

image_pdfimage_print

Affiche marche rose remiremont 2016

Octobre rose à Remiremont :

Des médiateurs santé bénévoles formés organise une action évènementiel à l’occasion d’octobre pour promouvoir la participation aux dépistages organisés du cancer sein !

Depuis mars 2015, une dizaine de médiateurs santé volontaires ont été formés pour être des relais de proximité auprès de leurs proches dans un premier temps pour promouvoir les dépistages des cancers et tenter de lever certains freins voire accompagner certaines femmes dans la démarche de dépistage du cancer du sein.

Aujourd’hui, ces médiateurs s’investissent pleinement dans des actions de promotion des dépistages des cancers du sein et du colon sur le bassin de Remiremont à l’attention du grand public (Mars Bleu et Octobre Rose).

Pour la deuxième année consécutive, les médiateurs santé et la CPAM des Vosges à l’occasion d’octobre rose se sont associés  aux partenaires locaux pour organiser :

Marche rose – Découvertes et saveurs

à Remiremont le samedi 1er octobre 2016

Départ de 13h30 à 16h

RDV devant le Lycée Jeanne d’Arc

(parcours de 3 km ou 6km)

Une marche rose alliant l’activité physique accessible pour tous, la découverte des sentiers et celle de saveurs de différents pays a été retenue comme moyen de communication auprès du plus grand nombre. Le départ est prévu au lycée Jeanne d’Arc à partir de 14h jusqu’à 16h.

Des partenaires experts : Comité départemental de la Ligue contre le Cancer, CPAM des Vosges, le centre hospitalier de Remiremont et les médiateurs santé formés animeront l’espace d’information situé sur le parvis de la Mairie, le tout accompagné par de la danse avec la Danse Moderne Academy. Documentation sur le dépistage, sur le numéro unique de la filière sénologique Remiremont Epinal (prise en charge dans les 48 heures) et dégustation de différents produits seront proposées. Un laché de ballons sera organisé devant la mairie au alentour de 16h grâce à la participation du Rotary Club de Remiremont.

N’hésitez pas à venir vêtu d’un tee- shirt rose pour montrer votre solidarité !

Les partenaires :

Cette action est menée en partenariat avec les acteurs locaux : Comité 88 de la Ligue contre le Cancer, la Ville de Remiremont, l’Association des Habitants du Rhumont, l’Ensemble Scolaire Jeanne d’Arc-Saint Joseph, Mutualités Française Lorraine, IME La Courtine, Pays de Remiremont et ses Vallées, Club Vosgien, Vosgelis, le Rotary Club de Remiremont, l’Association des Usagers du Centre Social, URCA de Remiremont, Boulangers-Pâtissiers de Remiremont, les Dames du Fleuve, Conseil Régional de Lorraine, Radio Gué Mozot, … encore d’autres qui nous rejoignent.

L’idée de cette action évènementielle est que chaque femme, entre 50 et 74 ans, soit informée ou se rappelle que participer au dépistage du cancer du sein est un geste qui peut être sauveur face à cette maladie. Pour les autres, plus jeunes ou plus âgées, sans être alarmiste , ce clin d’œil doit évoquer la nécessité de se surveiller, d’être attentive à l’apparition de symptômes et de se faire suivre régulièrement par son gynécologue ou son médecin traitant.

Quelques données  :

Au niveau national (source INCA):

Rappelons que le cancer du sein est le 1er cancer en nombre de cas et la 1ère cause de décès par cancer chez les femmes en France. On recense environ 11 600 décès annuels dus au cancer du sein. On estime qu’en France, 1 femme sur 8 sera atteinte d’un cancer du sein au cours de son existence.

 Le pronostic est largement dépendant du stade où est découvert la tumeur ; ainsi pour les tumeurs localisées, les chances de survie à 5 et 10 ans sont très proches de celles des femmes n’ayant pas présenté de cancer.

Une réduction de 35 % de la mortalité chez la femmes participant au dépistage.

Pourtant, une femme sur trois en France ne se fait toujours pas dépister ou pas régulièrement.

Onze ans après le lancement du programme de dépistage organisé du cancer du sein, la participation stagne. Si l’existence de ce programme est connue du grand public, la participation s’est stabilisée autour de 53 % (à ce chiffre s’ajoutent environ 10 % de femmes qui réalisent des mammographies de dépistage à la demande du médecin ou de leur propre initiative). Il est donc nécessaire de poursuivre la mobilisation et l’information des femmes, comme celle de l’ensemble des acteurs de santé Le taux de survie à 5 ans est de 90 % si la détection à lieu précocement.

Au niveau local :

Sur le Pays de Remiremont, la participation au dépistage du cancer du sein s’élevait pour la période 2013/2014 à près de 67 % (55,1 % pour les Vosges), participation supérieure à la moyenne nationale et à la moyenne vosgienne certes, mais néanmoins encore insuffisante selon les préconisations européennes qui sont de l’ordre de 80 % de participation.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *