Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Roger Durupt : « Je voyais venir la manoeuvre de Bernard Godfroy grosse comme une maison »

image_pdfimage_print
Bernard Godfroy et Roger Durupt lors du conseil municipal extraordinaire du vendredi 9 septembre 2016.

Bernard Godfroy et Roger Durupt lors du conseil municipal extraordinaire du vendredi 9 septembre 2016.

« Je ne suis pas surpris par cette ultime entourloupe de Bernard Godfroy. Elle ne me fait ni chaud, ni froid, je m’y attendais » réagit son ancien adjoint Roger Durupt, contacté par nos soins, après la démission de cinq autres élus du conseil municipal. Ce qui porte à six le nombre d’élus qu’il faudra remplacer parmi la liste de Bernard Godfroy élue en 2014. Il en restait sept potentiels jusqu’au décès de l’un d’entre eux.

Aujourd’hui, il faudrait que les six candidats qui apparaissaient en 2014 entre la 23e et la 29e position sur la liste « Notre projet, c’est vous » consentent à siéger au sein du conseil municipal pour que celui-ci soit à nouveau au complet. « Je ne veux pas parler pour eux mais c’est très improbable que les six veuillent bien entrer au conseil en raison du contexte actuel. De plus, on sait très bien que les candidats de fin de liste acceptent d’en faire partie par sympathie afin de boucler la liste ».

Roger Durupt ne se berce pas d’illusions, l’assemblée communale ne réussira à retrouver un effectif au complet, condition expresse pour qu’elle puisse élire un nouveau maire. Remiremont se dirige donc tout droit vers de nouvelles élections pour choisir un conseil municipal qui dirigera la ville jusqu’en 2020.

Avec 27 années de vie publique à son actif, Roger Durupt n’est pas dupe de la situation. « Je voyais venir la manoeuvre grosse comme une maison. Depuis deux mois qu’il est grillé, Bernard Godfroy veut embarquer l’ensemble du bateau pour qu’il coule avec lui et pour provoquer de nouvelles élections. Il a réussi à le faire aujourd’hui après avoir utilisé différents altermoiements ». Toujours selon l’ancien adjoint aux travaux, « la seule crainte du maire était qu’on prenne les rênes de la mairie. On voit bien, là encore, que ses ambitions personnelles passent devant l’intérêt collectif de la commune ».

Alors qu’une majorité de Romarimontains réclament de nouvelles élections municipales, leur voeu sera, de toute évidence, exaucé dans quelques semaines. En attendant, il appartiendra à la première adjointe Christiane Wininger d’expédier les affaires courantes.

D.J.

 

 




4 réactions sur “Remiremont – Roger Durupt : « Je voyais venir la manoeuvre de Bernard Godfroy grosse comme une maison »

  1. Micky88

    Hé oui… Remiremont va de nouveau voter pour élire ses conseillers municipaux qui eux-mêmes éliront le « nouveau » Maire.

    Si c’était si facile de déboulonner un Maire, sur 36 000 communes en France Remiremont ne serait pas l’exception…

    De toute évidence, dans la stratégie employée; il y aurait comme un sable dans l’engrenage… pour être poli !

    Machiavel est rarement celui qu’on croit et encore moins celui qui se prend pour lui !

  2. Yveline Méline

    Le maire a eu raison de procéder ainsi. M. Durupt n’aurait jamais gagné les élections seul. Aujourd’hui, son discours affligeant et guerrier le carbonise aux yeux des romarimontains. Il faut de nouvelles élections et en finir avec ces élus qui les oublient pour leur promotion personnelle et vraisemblablement pour une idéologie mortifère.

  3. G S

    Un spectacle de clowns!!! Messieurs vous en faites rire plus d’un, que ce soit au sein même de la mairie ou pire encore au sein de la population romarimontaine. Ce qui me chagrine le plus, c’est le prix du billet pour ce spectacle, à 1340 € le foncier, ça fait mal! Faites surtout gaffe que la salle ne se vide pas et que le public aille voir ailleurs..car il y arrivera un moment ou la ville va perdre tous ses habitants et tous ses commerçants et il me semble que le ‘désertage a commencé..même au sein de la gouvernance de notre ville, c’est peu dire!
    M Durupt ne faites pas encore une entourloupe en vous plaçant comme victime…On récolte ce que l’on sème. En démissionant de votre poste d’adjoint, n’esperiez vous pas vous même pouvoir gouverner sans élections nouvelles? Mais cette manoeuvre vous contrarie du fait qu’il y aura de nouvelles élections et là c’est pas gagné…
    Et bien en tant que Romarimontain qui aime sa ville et qui ne la sali pas, permettez moi de vous dire que je suis ravi de cette issue, comme la majorité des habitants de Remiremont..Un peu de ménage sera fait et nous retrouverons peut être quelqu’un qui prendra vraiment en compte l’interêt de tous et non son interêt personnelle.
    Haa si la qualité de la gestion de notre ville avait été de la qualité de ce spectacle….

  4. observateur attentif

    Clair net précis , M le Maire explique FACTUELLEMENT les attaques qu’il a subi durant de longs mois. Tout Remiremont avait bien compris ce qu’il endurait mais n’imaginait pas que c’était à ce point-là. Ce communiqué est à l’image de M GODFROY: respectueux de tous et confirme que sa main tendue a toujours été repoussée. Une seule et unique personne – suivie de son servile valet – aura réussi à semer l’ opprobre et la zizanie pour de nauséeuses ambitions personnelles . Rien que la réponse au communiqué de M GODFROY par l’ancien adjoint laisse rêveur. Alors que c’était à lui d’ avoir le courage de se démettre totalement , il ose accuser le maire de manœuvres quand lui et les siens ont gelé sciemment toute la vie municipale espérant arriver dans le fauteuil …. Pathétique…..Sortez messieurs dames….

Les commentaires sont fermés.