Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Etienne-lès-Remiremont – Gendarmerie mobile : l’Adjugant Bertrand Ferrard décède en service en Guyane Ses obsèques seront célébrées ce mercredi 14 septembre 2016, à 15 h, en l'église d'Attigny (Vosges).

image_pdfimage_print

Vendredi 9 septembre 2016, une cérémonie en l’honneur de l’adjudant Bertrand Ferrard, décédé en service le mardi 6 septembre 2016 à l’âge de 53 ans, s’est déroulée aux ordres du général Patrick Valentini, commandant la gendarmerie de la Guyane, en présence des autorités judiciaires, militaires, administratives, aux côtés du jeune fils et de la sœur du défunt.

Les personnels de la gendarmerie de Guyane se sont rassemblés à la caserne de La Madeleine, autour du cercueil pour rendre un dernier hommage à l’Adjudant Bertrand Ferrard, de l’escadron de gendarmerie mobile 25/7 de St Etienne Les Remiremont

Animé du désir fervent de servir sous l’uniforme, et suivant en cela l’exemple de son propre père, gendarme lui même, Bertrand Ferrard intègre, à l’âge de 19 ans, l’école de gendarmerie de Montluçon et est affecté en 1982 à l’escadron de gendarmerie mobile de Saint-Etienne-lès-Remiremont en tant que sous officier. Il se distingue rapidement et accède à une carrière de gradé dans la gendarmerie mobile.

C’est à l’occasion de son accession au grade de maréchal des logis chef en 1992 qu’il est muté à l’escadron de gendarmerie mobile 8/17 de Baccarat. Rapidement promu au grade d’adjudant, en 1995, il alterne les postes opérationnels les plus exigeants et ceux de la gérance de l’ordinaire puis du cercle mixte, moins en vue certes, mais tout autant exigeants.

En 2006, il est muté à nouveau au sein de l’escadron de gendarmerie mobile de Saint-Etienne-lès-Remiremont si cher à son coeur, et sans doute aussi à son petit Aurélien arrivé lui deux ans auparavant. Et il y tiendra jusqu’à ce jour les fonctions de chef de groupe et d’adjoint au commandant de peloton.

Au cours de sa carrière, Bertrand Ferrard aura en effet toujours eu à cœur de démontrer son total engagement et sa passion de servir son pays au travers de sa volonté de participer à l’ensemble des déplacements de son unité, fussent-ils les plus sensibles. Il aura ainsi été déployé sur tous les théâtres d’opération de la gendarmerie mobile 5 X Guyane, 5 X Nouvelle Calédonie, 2 X Guadeloupe, Martinique, Tahiti, Réunion.

L’adjudant Bertrand Ferrard était arrivé le 4 août dernier sur le sol guyanais pour une mission de 3 mois.

Titulaire de la médaille d’or de la défense nationale, la médaille de la protection militaire du territoire agrafe HARPIE lui a été décernée à titre posthume.

Ses obsèques seront célébrées ce mercredi 14 mercredi 14 septembre 2016, à 15 h, en l’église d’Attigny (Vosges).

Photographies : Gendarmerie de la Guyane.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *