Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Saulxures-sur-Moselotte – Acheté 50.000 euros, un ancien immeuble sera démoli pour 64.000 euros

image_pdfimage_print
Denise Stappiglia, à droite sur ce cliché, est le maire de Saulxures-sur-Moselotte. Photographie d'archives.

Denise Stappiglia, à droite sur ce cliché, est le maire de Saulxures-sur-Moselotte. Photographie d’archives.

Deux tiers des élus étaient présents lors du conseil municipal de Saulxures-sur-Moselotte réuni le 26 juillet 2016 : 16 sur 23, six étaient excusés et l’un était absent. Une quinzaine de dossiers ont été approuvés par les élus présents.

C’est lors de la séance du 21 septembre 2011 qu’il a été proposé au conseil municipal de solliciter l’EPFL (Etablissement Public Foncier de Lorraine) pour l’acquisition de la parcelle bâtie AI 563 (immeuble Vincendon). Les propriétaires avaient émis un avis favorable pour une vente à 50.000 euros. Cet immeuble a été acquis directement par l’EPFL puis rétrocédé à la commune. Cette acquisition devait être suivie d’une démolition et d’un projet de construction d’une ou deux cellules commerciales.

Le conseil municipal de ce 21 septembre 2011 avait voté l’acquisition de la parcelle AI 563 (immeuble Vincendon) au prix de 50.000 euros. Lire le compte rendu complet de la séance en cliquant ici.

Cinq ans plus tard, le dossier évolue. Lors de cette séance du 26 juillet 2016, les 16 élus présents ont appris que le maire avait pris la décision d’attribuer le marché de désamiantage et démolition de l’ancien immeuble Vincendon à l’entreprise Arches Démolition, installée Route d’Epinal à Arches, pour un montant total de 64.000 euros HT. Lire le compte rendu complet de la séance en cliquant ici.

!cid_E6152B636E114D04AC96F5999C180C0A@Portable




9 réactions sur “Saulxures-sur-Moselotte – Acheté 50.000 euros, un ancien immeuble sera démoli pour 64.000 euros

  1. GEORGES

    abus dans le prix des démolitions avoir des ruines se détériorer de la pollution visuelles car les prix pour démolitions sont exagérés,des squats qui entrainent des incendies je pense qu’on devrait voir cela

    répondre
  2. GEORGES

    vu le problème de ventes de maisons dans le coin je pense que nous allons vers un bien triste paysage local avec ces maisons à vendre entreprises magasins et rien ne se vend
    la situation économique dans certains endroits repousse l’acheteur

    répondre
  3. le chipoteur

    décidément à Saulxures l’argent public ne manque pas !!
    quand on examine tous les dossiers qui coutent de l’argent mais qui ne rapportent rien ( Fibers, ex bâtiments EDF, et maintenant ex Vincendon … …et j’en oublie ..et je ne vous dis pas ceux à venir !)
    Amis Saulxurons les impôts des prochaines années vont vous surprendre …

    répondre
    1. zizou88

      Je ne pense pas qu il y ai que saulxures ou les impôts vont augmenter. Avec la fusion des comcom au 1 janvier ( fusion non obligatoire mais voulue par nos élus ! ) les 5 communes de la comcom vont voir leurs impôt augmenter. Certaines compétences vont devenir obligatoire ( l eau, l assainissement …… ) ils parlent de transférer le siège sur Gerardmer. Je rappel que terre de granit a construit des locaux pour leur siège. Que vont ils devenir ? On va encore éloignés les citoyens des services publics. Merci nos élus ! Terre de granit qui a une grosse avance sur les compétences, que vont elles devenir? Encore une fois, pourquoi ne pas créer des groupes de travail avec des citoyens, des associations ?

      répondre
  4. zizou88

    En espérant qu un projet sérieux est prévu à la suite. Quant on connaît les déboires de la comcom avec lansochamp, avec un cout énorme pour la collectivité. Encore une fois, pourquoi ne pas avoir associés les citoyens sur ce projet. Être élus ne veut pas dire décidé seul. Je suis certain que les habitants de la commune aurait souhaité être consultés ! Attention messieurs dames les élus, le pouvoir reste aux citoyens ! Bonne chance pour ce projet !

    répondre
  5. froissard

    Cette opération d’acquisition de l’immeuble dit « Vincendon  » va s’avérer fort couteuse, quand vont s-y ajouter les travaux de réaménagement . Certes, si la commune trouve un porteur de projet, il aura une location ,donc:u ne recette . Comme cela est dit ci-dessus, la com com a essuyé les plâtres avec les cellules commerciales de Lansauchamp .Souhaitons, qu’il ne s’agisse pas d’une répétition de cette gabegie, comme tant d’autres, dont nous ferons les frais le moment venu, en termes d’augmentation d’impôts, que la com comm ,nouvelle, ne manquera pas de répercuter, quand elle aura a reprendre tous les bâtons merdeux, laissés par nos élus

    répondre
  6. froissard

    l’intention de nos édiles locaux de revitaliser le commerce local est louable. Mais quelle signification, quand on observe le déclin économique de nos vallées ? le développement du territoire doit être pensé globalement, en s’appuyant sur la parole citoyenne .la création d’emplois nouveaux et le maintien des services publics en milieu rural est la condition première pour attirer de jeunes ménages

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *