Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

La Bresse – Programme au Grand Ecran du 20 octobre au 21 novembre 2016

image_pdfimage_print

001

Cézanne et moi : comédie dramatique française (1 h 56) de Danièle Thomson avec Guillaume Gallienne, Guillaume Canet, Alice Pol.

Le 20/10 à 20 h, le 21 à 20 h 30, le 22 à 20 h 30, le 24 à 20 h.

La mise en scène de la réalisatrice de «  fauteuils d’orchestre «  est classique, le film didactique et descriptif nous montre le lien indéfectible entre deux artistes, mais reste décoratif et très léché , un peu trop ?

Iqbal, l’enfant qui n’avait pas peur (1 h 20) animation française, italienne, de Michel Fuzellier, Babak Payami.

Le 26/10 à 15 h (ciné goûter) le 31/10 à 15 h.

C’est un conte humaniste et poétique pour une animation réussie, mais c’est aussi un plaidoyer pour la défense des droits des enfants qui ne laissera personne indifférent.

Radin : (1 h 29) comédie française réalisée par Fred Cavayé avec Dany Boon, Laurence Arné, Noémie Schmidt.

Le 27/10 à 20 h, le 29/10 à 18 h et 20 h 30, le 31 à 20 h.

Quelques rares bons moments de comédie dans un film où l’acteur en fait des tonnes ce qui ravira les fans de Boon, quant aux autres …

La danseuse : (1 h 48) drame, biopic de Stéphanie Di Giusto ave Soko, Gaspard Ulliel, Mélanie Thierry, Lily Rose Depp.

Le 28/10 à 20 h 30, le 30 à 17 h, le 1er/11 à 20 h.

Un beau portrait de femme, une figure inconnue incarnée par une actrice investie totalement, avec aussi des seconds rôles remarquables.

Miss Peregrine et les enfants particuliers : aventure, fantastique américain, belge, britannique de Tim Burton avec Eva Green, Asa Butterfield, Samuel L. Jackson.

Le 2/11 à 15 h en 2 D, le 4/11 à 20 h 30 en 3 D, le 5 à 20 h 30 en 2D, le 6 à 17 h en 2 D.

Conte fantastique, feu d’artifice visuel à la fois effrayant et fascinant par un réalisateur qui retrouve le chemin de l’enfance , un peu de la famille Adams et d’Alice au pays des merveilles ?

Juste la fin du monde : (1 h 35) drame canadien, français de Xavier Dolan avec Gaspard Ulliel, Nathalie Baye, Léa Seydoux.

Le 3/11 à 20 h, le 5 à 18 h, le 7 à 20 h.

Un huis clos poignant sur un chaos familial, grand prix au festival de Cannes par le petit génie canadien, très doué. Mais qui peut énerver parfois. A souligner un casting exceptionnel.

Cigognes et Cie. : animation américaine (1 h 29) de Nicholas Stoller et Doug Sweetland.

Le 9/11 à 15 h, le 12 à 18 h.

Un divertissement drôle et rythmé, bourré d’idées, de chez Pixar, malgré quelques longueurs, le film reste attendrissant et moderne.

L’Odyssée : drame , biopic (2 h) de Jérome Salle.avec Lambert Wilson, Pierre Niney, Audrey Tautou.

Le 11/11 à 15 h et 20 h 30, le 12/11 à 20 h 30, le le 13 à 17 h, le 14 à 20 h.

Etonnant, aux images magnifiques, un film sur un personnage aimé mais controversé, en bref, un biopic un peu lisse mais avec des plans superbes. Le bonnet rouge va bien à Lambert.

Brice 3 : comédie française (1 h 35) de James Huth avec Jean Dujardin, Clovis Cornillac.

Le 18/11 à 20 h 30, le 19 à 20 h 30, le 20 à 17 h, le 21 à 20 h.

Quelques éclats de rire dans un scénario poussif et des gags assez plats qui suffiront à séduire les inconditionnels du surfeur blond.

Article participatif de Francis Caldera – MLC- Grand Ecran.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *