Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – A la résidence Léon Werth, pas de retraite pour la fourchette !

image_pdfimage_print

Repas_sur_le_thème_du_fromage_semaine_du_Goût_à_léon_Werth_(2)

Une bonne nutrition est indispensable pour assurer un bon vieillissement. C’est la phrase clé à retenir d’une intéressante conférence qui s’est tenue tout récemment en clôture de la semaine bleue à la résidence Léon Werth. Une conférence préparée depuis le printemps dernier et dont le thème a été choisi sur les souhaits des résidents et des familles.

Parmi les intervenants, étaient notamment présents les orthophonistes Marie-Christine Zaug, Aurélie Breton et Labadens-Thiriau, Lionel Soyeux, gériatre à Nancy, Pauline Lungo, psychologue sur différents EHPAD, Delphine Boissonnet, assistante en soins gérontologiques à Léon Werth, Mme Beauville, cadre de santé à l’EHPAD de Saulxures et Claire Robert-Leyval, infirmière, Marie-Christine Boissin et Mr. Nadau, dentistes, Julie-Anne Millet, aide-soignante à Léon Werth, Elodie Pierre, infirmière au même lieu, Claudine Thomas, diététicienne à Léon Werth et au Centre Hospitalier ainsi que Frédéric Marandel, cuisinier au Centre Hospitalier.

Chacun demeurait accueilli par Rachel Géhin, cadre de santé qui a notamment traduit : « à l’heure où la durée de vie ne cesse d’augmenter, s’intéresser à l’alimentation de la personne âgée est devenu incontournable dans le but de favoriser un vieillissement qui soit le plus réussi et donc limiter le risque de dénutrition. Car la nutrition est dorénavant considérée comme un facteur essentiel. Une alimentation diversifiée et adaptée, associée à une mobilité régulière, favorise le lien social. Elle participe de surcroit au maintien de la qualité de vie et par là-même à la réussite du vieillissement ».

Tour à tour, les différents intervenants ont amené la même conclusion : manger est indispensable à la vie, comme il est indispensable de respirer. Et de constater « que plusieurs études épidémiologiques soulignent le lien entre nutrition et santé sur le sujet vieillissant ». De plus, la nutrition influence la durée et la qualité de vie. « Le vieillissement intervient sur le statut nutritionnel, donc pas de retraite pour la fourchette !

Les EHPAD ont pris conscience de l’importance de l’alimentation et de la nutrition. Rachel Géhin l’a ainsi souligné : « en EHPAD, la nutrition ne peut plus être considérée en 2016 comme une prestation de service strictement hôtelière ». L’état de santé nutritionnel des personnes âgées fait aujourd’hui l’objet d’une attention particulière des professionnels de la santé. La nutrition trouve ainsi sa place au cœur du projet de vie de la personne d’un EHPAD, « un lieu de vie à part entière ».

Le mot d’ordre ainsi mis en avant a parfaitement trouvé sa place au sein de l’établissement de l’avenue Julien Méline où les bénévoles, les soignants et les familles innovent chaque jour. «prendre plaisir à manger, c’est prendre plaisir à la vie ». A la résidence Léon Werth, si la règle s’applique au quotidien, ce fut d’autant plus le cas lors de la dernière semaine du goût, dont nous avons rendu écho sur remiremontinfo.

Une semaine qui a connu son apogée à Léon Werth avec un succulent repas sur le thème du fromage et particulièrement apprécié des résidents. Au menu : fromage d’Albert, tome à l’ail des ours, barkass, gruyère vosgien, munster blanc dont l’approvisionnent s’est fait chez un agriculteur de Rupt-Sur-Moselle. Echine fumée et pommes de terre ont aussi agrémenté ce repas. Et pour sûr, les bons coups de fourchettes furent omniprésents !

Article participatif de Denis Philippe.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *