Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Elections municipales : Jean Hingray aurait bouclé sa liste

image_pdfimage_print
Bernard Godfroy avait réservé le Grand Salon de l'Hôtel de ville à Jean Hingray lorsqu'il avait reçu la député européenne Nathalie Griesbeck le samedi 23 janvier 2016. Photographie d'archives.

Bernard Godfroy avait réservé le Grand Salon de l’Hôtel de ville à Jean Hingray lorsqu’il avait reçu la député européenne Nathalie Griesbeck le samedi 23 janvier 2016. Photographie d’archives.

La rumeur s’est répandue comme traînée de poudre ce vendredi après-midi dans les rues de Remiremont. Jean Hingray aurait bouclé sa liste en vue des élections municipales anticipées des 6 et 13 novembre 2016.

De plusieurs sources différentes, Jean Hingray leur a confié qu’il avait fini de composer sa liste. Il aurait donc déniché 14 hommes et 14  femmes pour faire partie des 29 candidats que doit comprendre chaque liste en lice sur Remiremont. Après celles de Jean-Paul Didier et de Hugues Laine, trois listes seraient donc sur les rangs du premier tour.

Jean Hingray pourrait avoir bénéficié du coup de pouce des derniers soutiens de Bernard Godfroy dont il était l’un des invités du pot d’adieu du vendredi 7 octobre 2016. On l’avait en tout cas vu serrer l’ensemble des mains et se retirer en aparté avec l’adjoint démissionnaire Christian Schulmeyer, très actif pour le coup. A l’issue du conseil municipal du 22 septembre 2016, c’est en grande conversation avec Christiane Wininger qu’il supputait sur la probabilité de nouvelles élections municipales. Mais la première adjointe et maire par intérim de Remiremont nous a assuré qu’elle ne sera candidate sur aucune liste sauf si le Front National venait à se présenter.

Ce serait donc la deuxième candidature de Jean Hingray, lors d’un scrutin électoral sur Remiremont, après celle des élections cantonales de mars 2015. Il y avait terminé à la 5ème place du premier tour sur les cinq candidats en compétition avec 12,95 % des suffrages exprimés contre 30,67 % à son ancien mentor François Vannson, vainqueur du premier puis du deuxième tour.

Si l’on emploie le conditionnel, c’est que Jean Hingray n’a pas répondu à nos appels ce vendredi. Peut-être a-t’il choisi de réserver la primeur de l’information à un média auquel il contribue comme en a pris l’habitude le président du Club Démocratique des Vosges pourtant si prompt à communiquer tous azimuts sur le moindres faits et gestes du CDV…