Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Polémique : les 5.000 exemplaires du bulletin municipal de septembre seront… détruits

image_pdfimage_print

WP_20161007_20_23_37_Pro

Daté de septembre 2016, le numéro 3 de Remiremont mag, le magazine d’informations municipal qui traitait notamment de la rentrée scolaire, ne sera pas distribué dans les boîtes aux lettres. Ses 5.000 exemplaires vont été détruits. 

Ses huit pages devaient être distribuées dans les boîtes aux lettres des foyers romarimontains durant ce mois de septembre. Mais la crise du conseil municipal en décidé autrement.

« Christiane Wininger, la première adjointe qui assure l’intérim du poste de maire, soutient que  mon éditorial ne convient pas. Par conséquent, elle a interdit la distribution des 5.000 exemplaires » s’émeut Bernard Godfroy, maire durant 30 mois, de mars 2014 au 23 septembre 2016.

Christiane Wininger avance une version sensiblement différente. « Le préfet des Vosges a estimé que l’éditorial est gênant. Il m’a dit que ce n’était pas opportun de le distribuer. De plus, le directeur de publication en est Bernard Godfroy alors qu’il n’exerce plus de fonctions ».

Un éditorial où Bernard Godfroy évoque successivement la rentrée scolaire, la mise en place du portail familles, les tensions au sein du conseil municipal et sa démission. Il y confie son regret de « partir trop tôt pour mener à bien les nombreux projets encore en réflexion » et conclut en remerciant ceux qui l’ont soutenu.

Christiane Wininger y voit un risque juridique alors que se profilent les élections municipales anticipées les 6 et 13 novembre 2016 : « Je ne ferai rien pour entacher les élections de nullité, on va passer l’ensemble des documents à la destruction. Qu’il soit distribué ou non ne va pas changer la donne, personne n’est venu le réclamer en mairie » assure le maire par intérim. Elle confie toutefois son ennui « de voir que tout le travail des services administratifs, dans la réalisation de ces huit pages, va être réduit à néant. Je suis surtout désolée pour l’article sur la rentrée scolaire ».

Tant pis également pour l’argent du contribuable. « Je n’avancerai pas le chiffre de 5.000 exemplaires comme Bernard Godfroy  car il y a 2.000 familles à Remiremont. Dans le budget, ce bulletin d’informations municipal nous coûte l’épaisseur d’une feuille de papier, environ 200 euros je dirais. Ce n’est pas une fortune par rapport au coût de l’annulation d’élections ».

En attendant cette distribution qui ne viendra jamais, nous nous sommes procurés ce document polémique. Pour vous faire votre propre idée…

D.J.




2 réactions sur “Remiremont – Polémique : les 5.000 exemplaires du bulletin municipal de septembre seront… détruits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *