Search
jeudi 17 août 2017
  • :
  • :

Saulxures-sur-Moselotte – La troisième vente aux enchères de l’année 2016 vendredi 28 octobre

14753657_382491342083098_1181262004355320380_o

Pour la troisième fois de cette année 2016, Saulxures-sur-Moselotte sera le cadre d’une vente aux enchères publiques. ce vendredi 28 octobre 2016. Après un commerce de librairie, bricolage, souvenirs et articles de pêche au centre-ville le vendredi 22 janvier 2016 (lire notre article ici) puis le gîte de l’Etang des Sapins le 5 février 2016 (lire notre article ici), c’est au tour du magasin « Histoires deux filles », une boutique de vêtements féminins, de connaître le même sort. Matériel et marchandises seront proposés aux enchères du public à partir de 15 heures 00.

14690941_382594822072750_3331131716727712075_n 14753657_382491342083098_1181262004355320380_o




5 réactions sur “Saulxures-sur-Moselotte – La troisième vente aux enchères de l’année 2016 vendredi 28 octobre

  1. lulu

    là il y aura du monde sans pitié ils vont se ruer sur la marchandie à vendre au rabais ces ventes ne sont pas faites pour remonter la dette du vendeur mais pour l’enfoncer encore tout est brader ,le petit commerce est en danger mais on ne pet rien faire la grande distribution les zones commerciales font partie du plus grand suicide de tous nos petits commerces et bien sure internet .Non seulement on les tuent mais en plus on les assomment avec des charges …ils n’ont pour la plupart pas de salaire à la fin du mois ; on fait miroiter des choses à certains mais la vérité est tout autre beaucoup capitule au bout de 3 ans à l’arrivée des premières feuilles .

    répondre
  2. lulu

    au fait demander à tous ces commerçants comment ça se terminent pour eux vu que pour beaucoup le chômage n’existe pas et comme on ne voit que le pole emploi pour toutes les formations , là il va falloir revoir la copie pour ceux qui ont bossé comme des fous pour en arriver au rsa sans aides au retour à l’emploi ni formations ni un peu d’aide pour remonter la pente et se former à un autre métier .

    répondre
  3. froissard

    la prochaine annonce sera peut-être sur le boncoin « Saulxures Commune à vendre  » En France des hameaux sont à vendre- En Italie, ce sont des villages entiers que l’on cède sur le marché. Saulxures-village de morts-vivants Saulxures-village fantôme .Notre village n’en finit pas de mourir On connaît les raisons de la disparition des petits commerces.LULU, ci-dessus, nous apporte un éclairage ,bien réel de la situation des commerçants et artisans, qui cessent leurs activités (écrasés par les charges et impôts,sans oublier les contraintes réglementaires et la bureaucratie tatillonnne, pour mieux les achever) Obligés de passer sous les fourches caudines des banques, qui se nourrissent du malheur d’autrui, en appliquant des agios, pour les étrangler davantage. le pouvoir d’achat, en forte baisse, tant pour les travailleurs , que les retraités,n’encourage pas la fréquentation des petits commerces et entreprises artisanales, qui pourtant entretiennent une relation de proximité avec leur clientèle et nous assurent d’un service après vente de qualité . la multiplication des grandes surfa

    répondre
  4. froissard

    commentaire inachevé : les grandes surfaces commerciales qui se sont développées de façon anachronique, avec l’aval des pouvoirs publics, ont eu raison du sort des petits commerces . Il faut développer le système coopératif- s’approvisionner dans des filières de proximité avec des circuits courts, pour réduire les marges des intermédiaires-accompagner la diversification de l’activité(multi-services) améliorer la communication,(enseignes,vitrines ) la sécurité des commerces,(éclairage public-vidéo surveillance) animation des centres villes (fil rouge-temps forts) les forces vives doivent se retrouver au sein d’une union économique(commerçants-artisans -agriculteurs- loueurs de meublés aux touristes) pour créer une synergie, au service du développement de leurs activités ( être des acteurs reconnus auprès des élus, pour un territoire de projets Il y a du grain à moudre ….

    répondre
  5. vivianne

    un village ne peut garder ces commerces restaurants services publics que si la population fait un effort de venir les voir ;un chiffre d’affaire n’augmente que grâce à vous villageois

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *