Search
vendredi 20 oct 2017
  • :
  • :

Remiremont – Conseil municipal : un dernier week-end marathon pour Christiane Wininger

Photographie d'archives.

Photographie d’archives.

Seul des huit adjoints à ne pas avoir démissionné de ses fonctions, au sein du conseil municipal de Remiremont, Christiane Wininger est également le maire par intérim de la commune depuis le 23 septembre 2016 suite à la démission officielle de Bernard Godfroy. Elle le restera jusqu’au vendredi 18 novembre 2016 où le nouveau maire prendra officiellement ses fonctions. Ce week-end des 12 et 13 novembre 2016 est donc le dernier pour Christiane Wininger avec ses galons intérimaires.

Pour finir en beauté, c’est un véritable samedi marathon que s’est concocté le maire par intérim. Avec, pour commencer, deux cérémonies officielles dans la matinée sous les ors des salons feutrés de l’Hôtel de ville. A 10 heures 00 au Salon des Mariages, elle présidera une réception de remise des pommiers aux enfants de l’année, année qui se terminera officiellement 50 jours plus tard. Et à 11 heures 00 au Grand Salon, elle présidera la remise des prix aux lauréats  du concours des maisons fleuries 2016.

Pas le temps de s’en remettre car à midi elle est attendue au festival des soupes, organisé par le Secours catholique de Remiremont, à l’espace Le Volontaire. Dans la foulée, quitte à manger un sandwich du temps de midi, elle se déplacera à 14 heures 00 au centre principal de secours pour l’opération “Samedi qui sauve”.

Et sa journée ne sera pas terminée car le maire par intérim a prévu de se rendre dans un magasin du centre-ville pour y rencontrer une artiste du tricot. Ensuite, il lui restera encore à aller honorer le salon de l’habitat au Palais des congrès.

Pas plus tard que le lendemain, il lui reviendra la lourde charge de veiller durant toute la journée au bon déroulement du deuxième tour des élections municipales anticipées de Remiremont. Dès 8 heures 00, elle ouvrira le bureau de vote de l’Hôtel de ville avant d’aller faire le tour de l’ensemble des bureaux, neuf au total.  Aussitôt que le verdict des urnes sera connu, elle aura le suprême honneur de proclamer les résultats et surtout le nom du nouveau maire de Remiremont.

Une petite revanche sur le sort pour la première adjointe qui s’était vue retirer par Bernard Godfroy les finances et la gestion du personnel au début du mois de juin 2015. Un signe avant-coureur de la crise municipale sans précédent qui allait secouer la ville de Remiremont un an plus tard…

D.J.