Search
samedi 16 déc 2017
  • :
  • :

Remiremont – Le maire Jean Hingray et ses cinq adjoints officiellement élus

image_pdfimage_print
Jean Hingray entouré de ses cinq adjoints, de gauche à droite : Philippe Cloché, Dominique Schlesinger, Patrice Thouvenot, Danielle Hantz et Jean-Charles Fouché.

Jean Hingray entouré de ses cinq adjoints, de gauche à droite : Philippe Cloché, Dominique Schlesinger, Patrice Thouvenot, Danielle Hantz et Jean-Charles Fouché.

Jean Hingray est devenu officiellement maire de Remiremont ce mercredi 23 novembre 2016 à 20 heures 57 lors de la séance d’installation du conseil municipal. Yveline Le Marec, doyenne de l’assemblée, a ouvert la réunion en rappelant le protocole d’usage avant de remettre son écharpe tricolore au nouveau maire en fin de séance.

Bernard Godfroy a salué son successeur.

Bernard Godfroy a salué son successeur.

C’est devant un nombreux public que s’est tenu ce conseil municipal d’installation suivi par plusieurs personnalités avec,  entre autres, Bernard Godfroy, maire de mars 2014 au 23 septembre 2016, Dominique Peduzzi, président notamment du Pays de Remiremont et ses vallées et de l’association des maires des Vosges,  Michel Demange, maire de Saint-Etienne-lès-Remiremont et président de la communauté de communes de la Porte des Hautes-Vosges, Robert Wary, adjoint au maire de Saint-Nabord…

Il faut dire que Remiremont n’avait plus de maire depuis deux mois suite à la démission officielle de Bernard Godfroy, qui coïncidait avec le dernier conseil municipal, tenu le jeudi 22 septembre 2016.

26 élus au lieu de 29 suite à onze démissions.

Seulement 26 élus sur 29 siégeaient autour de la table : les 21 de Jean Hingray, les 2 de Hugues Laine et 3 sur 6 de la liste de Jean-Paul Didier suite à la démission d’une dizaine d’entre eux, onze exactement, à commencer par l’ancien maire.

C’est à l’unanimité que les 26 édiles ont approuvé le principe d’un conseil municipal à 5 adjoints contre 8 précédemment.

Un rapport de 21 / 5.

21 élus pour Jean Hingray, 5 pour les deux minorités, ce mercredi soir, un rapport de 21 / 5 qui s’est également traduit dans les deux votes de la soirée.

Celui du maire avec 21 voix pour Jean Hingray et 5 bulletins blancs.

Et celui des cinq adjoints élus sur une liste commune, avec également 21 voix pour et 5 bulletins blanc, dans l’ordre suivant :

  1. Patrice Thouvenot,
  2. Dominique Schlesinger,
  3. Philippe Cloché,
  4. Danielle Hantz,
  5. Jean-Charles Fouché.

Enfin, sur les 26 élus, 24 ont voté pour l’attribution de 25 délégations à Jean Hingray, les 21 de sa liste et les trois de Jean-Benoît Tisserand. Hugues Laine et Lise Schneider ont voté contre.

Sous l’oeil de ses deux parents, c’est la larme à l’oeil que Jean Hingray a ouvert son discours avec une pensée émue pour son grand-père, ancien maire de Ferdrupt, Son petit-fils prend aujourd’hui le relais avec au moins deux particularités. Il reprend le flambeau en cours de mandat et à 30 ans, il est le plus jeune maire centriste de France.

David Jeangeorges.

Photographies : Christian Schirm.

Un premier conseil municipal avec 26 des 29 élus.

Un premier conseil municipal avec 26 des 29 élus.