Search
mercredi 18 oct 2017
  • :
  • :

Remiremont – « Le samedi qui sauve », un appel entendu par le public

019

« Adoptons les comportements qui sauvent », tel est le thème d’une campagne nationale lancée le 14 septembre dernier par les sapeurs-pompiers de France, la Croix-Rouge et la Protection Civile, acteurs majeurs de la prévention des risques.

Dans le cadre de cette grande cause nationale, un nouvel évènement collectif était mis en place ce samedi 12 novembre, veille des commémorations des attentats de Paris. A Remiremont, comme dans d’autres casernes du département, les sapeurs-pompiers accueillaient ainsi les populations souhaitant s’initier aux gestes de premiers secours. Un accueil gratuit permettant d’apprendre à réagir face à des situations d’urgence et notamment acquérir, à travers ces initiations, les bases essentielles permettant la survie.

Parmi ces points primordiaux, le passage de l’alerte, le massage cardiaque et l’utilisation d’un défibrillateur, la mise en position latérale de sécurité d’une victime ou encore l’arrêt d’une hémorragie. Au centre de secours romarimontain, ce sont une vingtaine de personnes particulièrement motivées qui se sont présentées samedi après-midi afin de suivre cette session aux gestes de premiers secours.

Après une présentation générale, c’est par groupes de 4 à 6 personnes que s’est effectuée cette sensibilisation aux gestes qui sauvent. Ces groupes ont ainsi progressé dans divers ateliers placés sous la responsabilité de trois moniteurs du centre de secours principal que sont l’adjudant-chef Alain Jérôme, les sergents-chefs Vincent Valazza et Cédric Perry, ainsi qu’un encadrant de la Protection Civile, le caporal Hakim Amm, également sapeur-pompier à Remiremont.

Cette opération de sensibilisation intitulée « le samedi qui sauve » a donc connu un bon écho auprès de la population romarimontaine et des localités limitrophes. Ainsi que l’ont souligné les moniteurs, il est important que de plus en plus de personnes puissent acquérir les premiers gestes de secours. De telles connaissances permettent d’assurer une efficacité et une rapidité essentielles dans la chaine de survie. Christiane Wininger, 1ère adjointe et maire par intérim de la ville, est venue encourager et soutenir les personnes présentes à cette formation « le samedi qui sauve ». Et rendre ainsi honneur au profond engagement des formateurs et intervenants des services de secours.

Article participatif de Denis Philippe.

020




Une réaction sur “Remiremont – « Le samedi qui sauve », un appel entendu par le public

  1. MATHIEU Anne-Marie

    Un grand merci à tous les moniteurs qui se sont occupés de nous.Nous étions motivés bien-sûr mais eux l’étaient tout autant. C’est fou ce que l’on peut apprendre dans une simple séance d’initiation: les premières choses à faire et, tout aussi important, les choses à ne pas faire. Et l’usage du défibrillateur aussi, cet outil étrange et inconnu, démystifie.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *