Search
samedi 16 déc 2017
  • :
  • :

Remiremont – Tradition : les pommiers attribués aux nouveaux nés de l’année

image_pdfimage_print

06 enfant intrigué par le pommier

En novembre, tout arbre prend racine, en particulier le jour de la Sainte Catherine fixée au 25 du mois. Mais c’est donc le jour de la Saint-Christian (tout un symbole pour Remiremont) que Christiane Wininger (donc c’était aussi la fête) avait choisi afin d’honorer les bébés de l’année en leur remettant un plant de pommier. Un jeune arbuste bien évidemment remis entre les mains des parents et qui, à l’image de chaque jeune enfant, grandira et s’épanouira dans le jardin ou le verger familial.

C’est animée d’un joyeux enthousiasme que Christiane Wininger, maire par intérim, prononça en la circonstance une allocution particulièrement plaisante à entendre. Elle exprima en premier lieu une confidence : « depuis que j’exerce mes fonctions d’élue, j’ai toujours eu une préférence marquée pour le bureau de l’état-civil. Chaque matin, je pose invariablement la même question : combien de bébés avons-nous aujourd’hui ? Il y a des jours sans bien entendu – alors c’est triste – des jours avec un seul bébé – mince alors – et il y des jours avec plusieurs. Alors, c’est la profusion, le bonheur. Et ces jours là, je suis particulièrement heureuse ! »

Puis elle mentionnait notamment : « nous ne mesurons pas au quotidien la chance qu’ont nos enfants de naître et de grandir dans un environnement aussi propice à la vie, verdoyant comme un jardin accueillant où la sérénité et le sourire sont de mises. Un environnement dont un des éléments le plus utile, essentiel aussi et certainement le plus visible, n’est autre que l’arbre. L’arbre dont les racines profondément plantées dans le sol, tend à s’élever vers le ciel, bien souvent en ligne droite vers la lumière, source de vie. Il émerge du paysage comme ces enfants nouveaux… »

Le choix du pommier

L’élue expliqua le choix du pommier pour ces nouveaux nés de l’année. « Si l’on en croit les légendes du Caucase, l’arbre par excellence est le pommier, puisqu’il relie la terre et le ciel. Pour les celtes qui nous ont précédés sur ces terres vosgiennes, le pommier est le symbole de l’amour qui lie l’homme à la nature. C’est aussi l’arbre de la science, de la magie, de la révélation, c’est l’arbre de la nourriture merveilleuse, miraculeuse, éternelle. Celui qui mange la pomme n’a ni faim, ni soif, ni maladie. Le pommier est l’arbre du verger merveilleux ».

Parmi les bébés présents autour de leurs parents dans le salon des mariages (une salle qui s’imposait pour cette cérémonie), Christiane Wininger salua chacun d’entre eux, de la petite Emma, la doyenne des bébés puisqu’elle est née le 1er juillet 2015 ainsi que le petit Ronan, le benjamin, né le 29 mai dernier.

La remise de chaque pommier fut accompagnée des conseils de Francis Claude, responsable des Parcs et jardins de la Ville. A noter que les familles ne possédant pas de jardin ou d’espace de plantation pourront cependant voir leur pommier prospérer dans un lieu appelé « verger en naissances » mis à disposition par la Ville.

Cette année, ce sont dix neuf familles qui ont ainsi répondu favorablement pour la prise en charge d’un pommier. Six d’entre elles ont opté pour la plantation sur le site du « verger en naissances ». Ces arbres offriront leurs premiers fruits la seconde année après leur plantation. Mais peut-être qu’un petit miracle se produira dès la prochaine belle saison, si dame nature en décide ainsi…

Article participatif de Denis Philippe.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.

Les parents ayant répondu pour la prise en charge d’un pommier.

  • Jean-Charles et Aurélie Bernet, 79 rue Charles de Gaulle, Remiremont.
  • Mathieu et Cathène Febvay, 16 bis faubourg d’Epinal, Remiremont.
  • Arnaud et Aline Fleutiaux, 6 rue Maucervelle, Remiremont.
  • Thierry et Catherine Morgante, 8 rue Baugru, Remiremont.
  • Anthony et Allisson Meunier, 32 rue de la Courtine, Remiremont.
  • David et Nsona Morim, 3 bis rampe du Calvaire, Remiremont.
  • Radoine et Aurore Ztat, 39 faubourg de la Croisette, Remiremont.
  • Pauline Rapenne, 19 rue Mozart, Fougerolles.
  • Elodie Vaubourg, 8 rue de la Forêt, Saint-Amé.
  • Anaïs Louis, 24 rue du Closey, Saint-Loup-Sur-Semouse.
  • Isabelle Pheulpin, 54 Croslières, Fougerolles.
  • Marjorie Balland, 16 route du Caillou, Le Tholy.
  • Maryline Jeanvoine, 50 rue de la Xavée, Remiremont.

Pour le « Verger en naissances ».

  • Ludovic et Elodie Plata, 20 rue du Pré Paré, Remiremont.
  • Michaël et Yuliya Rebout, 20 rue du Pré Paré, Remiremont.
  • Aurélien et Stéphanie Vacheret, 16 rue de la Xavée, Remiremont.
  • Manuel et Sandra Nardin, 29 rue de la Joncherie, Remiremont.
  • Raphaël et Jessica De Abreu , 7 place Jules Méline, Remiremont.
  • Dylan et Marine Luttringer, 10 rue de la Paltrée, Remiremont.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *