Search
jeudi 24 août 2017
  • :
  • :

Voie verte – Des barrières métalliques à la place du bois

1

Finies les barrières en bois sur la voie verte des Hautes-Vosges. Désormais, le métal sera roi. Les premières sont visibles à Dommartin-lès-Remiremont.

Photographies : Christian Schirm.




10 réactions sur “Voie verte – Des barrières métalliques à la place du bois

  1. étonné

    A part la résistance du métal à la place du bois dans le temps, il n’ y a pas d’autres intérêts , celles ci ont la fonction de barrières , soit , mais les fixations au sol seront bientôt forcées pour le simple fait que les usagers prennent ces installations pour sièges , balançoires , accoudoirs et surtout barrières de freinage , ce qui force sur les fixations mobiles , qui ,sont simplement fixées par par un boulon ou deux ! la pose d’ une jambe de force en bout du tube horizontal, fixée dans le sol me semblerait judicieuse.

    répondre
    1. La Voie Verte

      Le principe de ces barrières est justement d’être amovible pour le passage des secours, des travaux, le passage des engins de tonte, les manifestations sportives…ect…
      Rien n’empêche à chacun de respecter les infrastructures publiques misent en oeuvre pour le bien être de tous.
      Merci en tout cas de l’intérêt que vous portez à la Voie Verte et retrouvez nous sur facebook et sur notre site.

      répondre
      1. étonné

        Entièrement d’ accord avec vous , la pose d’une jambe de force simplement glissée dans le sol , consoliderait et supprimerait le mouvement circulaire de ces barrières provocant un cisaillement de la base des poteaux , cela va arriver obligatoirement. ce qui n’impacterait en aucun cas le démontage.

        répondre
  2. Lène Hervé

    C’est vrai que, coté esthétique, c’est pas terrible, bye bye la filière bois !
    Une occasion perdue de la mettre en valeur !
    Décidé à priori sans consultation des usagers ?
    Si les écartements sont les mêmes, ça sera de l’argent gaspillé en vain : car les passages seront toujours aussi compliqués, en tandem par exemple.

    répondre
    1. étonné

      Je ne voudrais pas créer une polémique stérile , ne parlons pas de l’ écartement , ni de la normalisation de ces passages , aucun n’est régulier. et , que l’on ne me dise pas que cela est voulu pour éviter l’ habitude… c’est une très bonne action et que cette voie continue d’être entretenue.

      répondre
  3. Riri

    J’ ai des problèmes de mémoire ces temps si ….
    Ne sommes nous pas une zone forestière …. Avec une filière bois à valoriser ?
    Nos élus l ´ont semble t il totalement oubliés …. A moins qu ils s’en moquent profondément ?
    J’opterai pour la deuxième solution .

    répondre
  4. moi

    pas tout compris !
    on ne fait rien c’est pas bien
    on fait quelque chose c’est pas bien

    prenez vos clic et vos clac et n’embêtez personne pour rester poli !!!!!!

    le club de la voie verte est ouverte à de  » nouveaux membres  » qui pensent peut être , être plus malins que tout le monde !

    c’est déjà bien d’avoir cette piste entretenue par des personnes compétentes, intéressées et passionnées .
    Alors NE venez pas EMMERDER tout le monde avec des histoires de barrière en bois ou en acier !!!!

    Bientôt ce sera la couleur qui ne conviendra pas ?

    répondre
  5. Riri

    La voie verte n est la gérée par un club .
    C’est un syndicat administré par nos élus .
    Du calme monsieur MOI !
    Votre tension va atteindre des sommets …… De bêtise

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *