Search
mardi 30 mai 2017
  • :
  • :

Le parc Fraispertuis va prendre de l’altitude (vidéo) Ca tourne tous les week-ends et le Golden Driller sera livré le 25 mai.

image_pdfimage_print

Patrice-Fleurent

Le « Golden Driller » sera opérationnel dans un bon mois à Fraispertuis city. Dans les temps, les travaux entrent dans leur dernière phase mais les touristes profitent tout de même du parc les week-ends.

Livraison le 25 mai.
Le « Golden Driller » est impressionant avec ses 66 mètres de haut. La nouvelle attraction à sensation a de quoi avoir le vertige ! Seulement, il faut encore prendre son mal en patience un bon mois. Et pour cause, la grande tour qui surplombe le parc donne en effet le tourni. Les inconditionnels de Fraispertuis city devront attendre le 25 mai pour prendre un jet d’adrénaline. Malgré ce fait,, les touristes et les vosgiens n’ont pas manqué l’ouverture de Fraispertuis city samedi et dimanche dernier. C’est un bon millier de visiteurs qui s’est précipité aux portes du parc d’attractions convivial de l’Est-vosgien.
Les voyants sont au vert.
Le beau temps annonce des vacances de pâques radieuses au parc qui embauche près de 450 saisonniers. Ces derniers tournent en période estivale pour honorer les exigeances d’un lieu touristique incontournable qui a attiré 271 000 visiteurs l’année passée. La page facebook du parc est suivie par 56000 abonnés. Patrice Fleurent avait le sourire lorsque la rédaction l’a récemment rencontré ; « Ca y est, c’est reparti pour une saison avec le soleil. On est dans les temps. Les ouvriers s’affairent jour et nuit depuis quelques mois pour que le Golden Driller soit prêt fin mai. Les essais électriques ont eu lieu lundi 10 avril. On est confiant et mobilisé autour du nouveau challenge. Je ne sais pas si il faut se remettre en question. Moi et mon équipe mettons tout en œuvre pour que les clients apprécient les manèges à sensations car il faut les fidéliser, c’est notre cheval de bataille. Et pour cause, plus de six millions et demi d’euros a été investi dans le Golden Driller, le manège phare en 2017. C’est une tour qui proposera une chute libre de 60 mètres, de quoi avoir quelques frissons. L’investissement est lourd mais nos clients devraient s’y retrouver » martèle le gérant du parc, rompu à ce genre d’exercice.
Des visiteurs toujours aussi conquis.
Les premiers visiteurs sont pour la plupart vosgiens ou Alsaciens. Fabrice et Diane sont venus avec leurs enfants ; « On vient chaque année dans ce parc familial et on profite des aires de pique-nique. Nos enfants sont encore petits donc on se contente du petit train et de quelques manèges adaptés à leur âge. Les grandes attractions ne nous attirent pas. »

D’autres sont plus farouches ; « On a bien coché la date d’ouverture du Golden Driller. On a hâte de faire le plein de sensations avec une chute terrible. La tour a l’air vertigineuse. Habituellement, on va à Waligator mais on reviendra dans les Vosges « expliquent Yoann, Sylvain et Jérôme, trois amis de Xonrupt-Longemer qui ne voulaient pas manqué l’ouverture du parc samedi avant de rentrer sur Gérardmer assister à la traditionnelle fête des jonquilles dimanche. Vous l’aurez compris, le parc va monter en régime d’ici les grandes vacances et entend battre son record de fréquentation. Chiche ? Le défi est relevé.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *