Search
samedi 21 oct 2017
  • :
  • :

Législatives – Christophe Naegelen et Nadine Perrin candidats en élus « complémentaires »

7

Pour ses premiers pas en politique, Christophe Naegelen a réuni 300 personnes ce vendredi soir à Saint-Nabord lors du lancement de sa campagne. Patron des Meubles Spiller à Saint-Maurice-sur-Moselle, le candidat divers droite aura pour suppléante Nadine Perrin, le maire de Basse-sur-le-Rupt, fonctionnaire hospitalière dans le civil.

22Christophe Naegelen et Nadine Perrin se sont présentés devant les forces vives et plusieurs maires du secteur. On a notamment reconnu André Lejal (Rochesson), Michel Mourot (Le Thillot), Dominique Peduzzi (Fresse-sur-Moselle), Thierry Rigolet (Saint-Maurice-sur-Moselle), Denise Stappiglia (Saulxures-sur-Moselotte),  Stéphane Tramzal (Rupt-sur-Moselle), Bernard Toussaint (La Forge), Alain Vinel (Bussang) ou encore Michel Thouvenin, maire honoraire de Cleurie.

Deux élus emblématiques ont lancé la soirée en apportant leur soutien : la conseillère régionale Véronique Mathieu, députée européenne de 1999 à 2014, et Dominique Peduzzi, qui est également le conseiller départemental du canton du Thillot et président de l’association des maires des Vosges.

6“Les Français ont donné un très gros coup de semonce, ils souhaitent un rajeunissement des élus” a souligné Véronique Mathieu. « Je m’engage auprès d’un jeune talent prometteur. Il a une expérience professionnelle très riche face une concurrence européenne. Ce sera un atout indéniable alors que l’Assemblée Nationale ne compte actuellement que 27 chefs d’entreprise. Il a une autre corde à son arc en ayant été pendant six ans le directeur de services européen d’une grande entreprise. Il est très organisé et combattif sur le terrain avec une suppléante qui a un profil d’une grande rigueur et compétence”.

9« Il n’y a pas de candidat sortant, c’est ouvert” a enchaîné Dominique Peduzzi. “Je connais bien ses parents Jacques et Monique, Coco Spiller qui a fait vivre et développé son entreprise. Ton parcours fait de toi  un homme complet”. Se tournant vers Nadine Perrin, il assure “tout ce que tu peux apporter à Christophe est très important, il y a un lien particulier entre le candidat et un suppléant,surtout qu’un député ne pourra plus exercer da mandat local”.

« Une complémentarité ».

12« Quand Christophe est venu à ma rencontre pour m’expliquer son projet, après mûre réflexion, j’ai accepté de l’accompagner et de le soutenir, et d’être sa suppléante » a expliqué Nadine Perrin.

« En ces jours où la population se plaint de l’éloignement des hommes politiques de la vraie vie, j’ai été convaincue par Christophe de son désir profond, non seulement de mener à bien sa mission nationale, mais aussi et surtout, de son désir profond de garder toujours une attention toute particulière au territoire de la 3ème circonscription des Vosges, où il se porte candidat.

 Les résultats des élections présidentielles nous ont montré que dans nos villages, un certain nombre d’entre nous sont inquiets, insatisfaits, ou en colère, en tout cas, ils ne reçoivent pas les réponses à leurs questions ou les solutions à leurs problèmes.

 Ma candidature en tant que suppléante, apporte à la candidature de Christophe, une complémentarité qui pourra permettre une vision plus large de vos attentes, de vos besoins ».

De réels atouts et vrais fleurons industriels.

13Candidat “parce que j’aime ce territoire, que j’y suis profondément attaché, enraciné, et qu’il m’importe de le faire vivre et prospérer” , il a passé sa jeunesse, de la maternité de Remiremont, aux bancs de l’école à Saint-Maurice-sur-Moselle puis à ceux du collège du Thillot et du Lycée André Malraux de Remiremont, a poursuivi ses études à Nancy et Rouen avant de partir plusieurs années à l’étranger pour revenir aux sources en 2010 et se consacrer à la reprise et au développement de l’entreprise familiale.

“Nous avons de réels atouts et de vrais fleurons industriels, le réseau hospitalier Remiremont , Gérardmer, et les EHPAD générateurs d’énormément d’emplois et surtout indispensable pour dispenser un service de qualité et de proximité; Nous avons aussi un très fort réseau de PME, artisans, commerçants, agriculteurs…. qui symbolise la vitalité de notre territoire. Et une position géographique qui nous permet le développement d’un tourisme 4 saisons tourné vers la nature et le respect de l’environnement, et indispensable pour le maintien d’une activité dynamique sur notre territoire » s’est félicité le candidat de 34 ans. « Notre territoire est riche de plus de 1400 associations qu’elles soient sportives, culturelles, patriotiques… Nous habitons un endroit magnifique, composé de gens chaleureux, travailleurs, avec des atouts qu’il nous faut défendre et des opportunités qu’il nous faut créer. C‘est pour cela que j’ai eu envie de m’investir pour notre territoire”.

Il entend “travailler avec Véronique Mathieu afin de faire inscrire le prolongement de la déviation de la RN 66 dans le prochain plan état région, le désenclavement de la vallée de la Moselle passe par la et la sécurité de ces habitants aussi. Bien qu’étant en lien avec une autre région Il en va de même pour la RN 57 entre le Val-d’Ajol et Besançon”.

Travailler « avec Jean Hingray maire de Remiremont, le Dr Philippe Cloché, le personnel de l’hôpital, l’ADEMAT, le conseil départemental ainsi qu’avec tous les acteurs concernés afin de garder et de protéger notre hôpital et notre maternité”.

Moins de lois mais des lois qui sont applicables et appliquées.

10Il se battra “pour que notre territoire rural ne soit pas oublié, en rencontrant les différents opérateurs afin que nos zones de montagnes puissent bénéficier partout de réseaux de téléphone mobile ; en soutenant une politique agricole bénéfique pour nos agriculteurs de montagnes afin que ceux-ci puissent vivre décemment de leur travail et agir afin que les aides Européenne soient versées par l’Etat Français en temps et en heure et non pas 2 ans plus tard comme c’est le cas actuellement”.

Il implore la rationalisation des lois “Nous avons en France plus de 450 000 normes, environ 130 000 décrets et plus de 10 000 lois avec environs 15 % de ces lois qui sont aujourd’hui inapplicables. Nous avons plus de 380 impôts et taxes différents, avec certaines qui nous coutent plus cher à récolter que ce qu’elles rapportent. Il faut faire preuve de bon sens, avec moins de lois mais des lois qui sont applicables et appliquées, il faut des lois préparés avec décrets d’application, afin d’avoir une mise en œuvre simple rapide et sans brutalité”.

Maintenir le statut de sapeur-pompier volontaire.

15Il se battra aussi “pour que le statut de sapeur-pompier volontaire reste reconnu hors champ de la directive travail, et pour maintenir l’engagement volontaire je proposerais pour les employeurs qui mettent à disposition des salariés pouvant quitter leur travail pour aller secourir les autres ait une reconnaissance de l’Etat”.

Si “les propositions de lois présentées devant l’assemblée nationales correspondent aux attentes et aux besoins de notre nation et de notre territoire je les voterais, c’est avec cet esprit que je compte mener mon mandat de député, sans politique partisane mais uniquement dans l’intérêt de notre territoire et de notre pays” a conclu Christophe Naegelen avant de se livrer au jeu des questions-réponses.

David Jeangeorges.

Photographies : Claude Noël.