Search
mercredi 20 sept 2017
  • :
  • :

Remiremont – L’Harmonie recrute et se cherche un nom

055

L’expression « musique municipale » est révolue. Désormais, il faut employer le terme « Harmonie » lorsque l’on évoque les musiciens qui honorent de leur présence les manifestations de Remiremont et se produisent en concert en diverses occasions.

050

Une harmonie fonctionnant ni plus ni moins sous forme associative avec Doris Klenner à la présidence. La direction artistique de l’harmonie est aujourd’hui confiée à Alban Guinchard, arrivé depuis quelques mois à Remiremont, une ville qui n’est pas tout à fait étrangère à ses yeux car c’est ici qu’il a commencé ses fonctions.

Après quelques années passées au Val d’Ajol, il a ensuite rejoint le département de la Haute-Saône où il a intégré l’Ecole Départementale de Musique (E.D.M).

De retour dans la cité des chanoinesses, Alban Guinchard assume avec beaucoup d’entrain sa mission d’animation en tant que chef d’une harmonie qu’il juge particulièrement compétente et complice. Alban Guinchard est aussi professeur de musique (tuba, trombone) ainsi qu’en formation musicale.

Outre l’harmonie, l’association rassemble le Brass Band et le groupe de saxophones. Lors de la dernière répétition hebdomadaire, la présidente Doris Klenner a rappelé aux musiciens et musiciennes que l’harmonie se cherchait un nom. Elle a invité chacun(e) à y réfléchir. Certain(e)s d’entre eux auraient d’ores et déjà suggéré comme appellation « l’Harmonie de Remiremont ». Une dénomination qui semble déjà résonner juste comme une note de musique, mais les propositions ne sont pas closes !

A savoir aussi que l’harmonie recrute en recherchant des musiciens à partir du 2ème cycle, ce qui traduit une expérience de 4 à 5 ans en pratique d’instruments. Les candidatures sont par conséquent les bienvenues lors des répétitions qui ont lieu le mardi soir de 20 h à 22 h au 31 rue des Prêtres, salle Michel Jaillant.

Pour clôturer ce chapitre musical, il est à noter que l’école de musique municipale dirigée par Pierre-Marie Budelot – et comptant huit professeurs – deviendra intercommunale à compter du 1er janvier 2018. Une partition sur laquelle nous reviendrons en temps utile.

D.P.

055 050 052




Une réaction sur “Remiremont – L’Harmonie recrute et se cherche un nom

  1. GERARD Jacques

    … j’ai commencé à apprendre le solfège à 7 ans en octobre 1933 … j’ai participé à un, à « mon » premier concert à 12 ans … j’ai arrêté en 1946 lorsque j’ai effectué mon service militaire …. pour aujourd’hui, écrire, avec plaisir .. et beaucoup de souvenirs que nous nous appelions l’Harmonie Municipale … déjà !!!
    … Le chef en était Monsieur Mayot (orthographié ?)

    (… mes débuts avec Maurice Chassard … clarinettiste comme moi .. )

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *