Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

Beaucoup de suicides dans les Vosges d’après l’Atlas de la santé mentale

image_pdfimage_print

Santé_Mentale_Vosges

L’IDRES et la DREES viennent de sortir leur Atlas de la santé mentale en France. Il est désormais possible de consulter des cartes interactives prenant en compte certains paramètres tels que la consommation médicamenteuse de psychotropes, le taux de suicide, ou encore le nombre de consultations pour des problèmes mentaux par département.

Si les Vosgiens présentent des chiffres en général assez proches des moyennes françaises pour nombre d’items, c’est le taux de mortalité par suicide qui demeure bien plus élevé. C’est le cas pour les adultes de 18 à 64 ans (22/100 000 hab. contre 16.7/100 000 hab. en France), mais aussi pour les Vosgiens mineurs de 12 à 18 ans. Ces derniers montrent un taux d’hospitalisation pour tentative de suicide (28.7/10 000 hab.) nettement supérieur à la moyenne nationale (16.1/10 000hab.). Par ailleurs, les mineurs du département consomment davantage de psychotropes que ce qu’indique la moyenne française.
Concernant les Vosgiens de plus de 65 ans, ils présentent des chiffres inférieurs aux moyennes nationales tant en terme de consommation médicamenteuse de psychotropes qu’en terme de mortalité par suicides.
A.S.



6 réactions sur “Beaucoup de suicides dans les Vosges d’après l’Atlas de la santé mentale

  1. froissard

    Le mal être généré par la crise économique profonde qui touche si durement notre département est l’une des causes essentielles de cette mortalité par suicides .Comment se projeter dans l’avenir et construire un projet de vie, quand on est jeunes, et que le chômage, la précarité, les bas salaires sont le lot quotidien du plus grand nombre ? les services publics qui sont un trait d’union entre les générations, disparaissent, au nom de la rentabilité . Seules les associations assurent encore du lien social .Les communes , étranglées financièrement ne peuvent conduire comme elles le souhaitent des politiques de solidarité .les élus, malgré leur bonne volonté ne peuvent tout assurer , faute de moyens suffisants .Réfléchissons ensemble à ce que l’on peut faire pour changer cette situation, qui n’est pas une fatalité .Des solutions existent . A nous de les trouver et de les souffler à nos dirigeants et responsables, dont certains, sont hors sol .

    répondre
  2. Louna

    Normal quand ont vois comment ont vie un simple exemple notre exemple nous ouvrier de chez carora fibres a saulxures sur moselotte 1 mois et 20 jours que l ont travaillent le salaire de décembre nous a toujours pas été versé comment payer nos facture ou encore nourrir nos enfants !!!
    Quand ont vois sa et quen personnes fait rien pas étonnant que les gens se foutent en ligne air

    répondre
    1. Franck

      IL EST TEMPS QUE L’on commence à de nouveau s’inquièter de ces personnes qui prennent les ouvriers en otage et qui les mettent dans une merde épouventable qui va enfin bouger pour soutenir ces ouvriers

      répondre
      1. froissard

        Voir mon commentaire ci-dessous : je suggère au personnel de cette entreprise de se rapprocher d’une organisation syndicale de leur choix et pour les situations individuelles les plus dramatiques, de solliciter un secours alimentaire ,d’urgence ,près d’une association caritative Nous ne pourrons passer à l’action que si le personnel de cette usine le décide . Si chacun ou chacune d’entre nous, connaît une personne qui travaille dans cette entreprise, il faut discrètement, la sensibiliser aux démarches possibles, pour que cela se transforme en action collective . En raison de la précarité, tous craignent pour leur emploi et se taisent, ce que l’on peut comprendre . Soyons efficaces pour ne mettre personne en difficultés . mon contact :froissardroger@yahoo.fr 0782705908

        répondre
    2. froissard

      La situation de votre entreprise n’échappe à personne . Nous avons affaire à un patron voyou . J’ai prévenu les organisations syndicales du secteur pour qu’elles se mettent en rapport avec moi, afin d’examiner la meilleure façon de vous venir en aide .Dans l’immédiat, je vous engage à vous rapprocher, s’il y a urgence pour certains d’entre vous à demander un secours alimentaire auprès des associations caritatives ( secours populaire au Thillot- restaurants du Cœur à Vagney ou la Bresse- secours catholique et Croix rouge ) merci de me tenir informé ( froissardroger@yahoo.fr 0782705908 ) bon courage

      répondre
  3. froissard

    L’Inspection du travail est intervenue, en juillet ,suite à une demande de l’UL.CGT de Remiremont , après signalement de problèmes par un salarié L’Inspection du travail est de nouveau intervenue tout récemment .. l’UL.CGT est prêt à apporter son aide.Contact 0329621558 .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.