Search
dimanche 18 nov 2018
  • :
  • :

La Bresse – La voirie, l’accès internet et l’imposition locale, priorités des élus

image_pdfimage_print

4

Devant les élus du conseil municipal, les maires des communes environnantes, l’abbé Meyer et les forces vives de la commune, la première adjointe Maryvonne Crouvezier a ouvert les voeux à la population en revenant sur l’année 2017. Sans vouloir inonder de chiffres son auditoire, elle en a ressorti un : 500.000 euros, c’est ce que La Bresse a perdu en dotation de l’Etat de 2013 à 2017.

Si la commune s’est attachée à maîtriser ses dépenses, de nouvelles charges pèsent sur ses finances de sorte que “nous sommes de plus en plus à la recherche de subventions”. Pour compenser la baisse des dotations, les élus ont ”dû revoir les taux d’imposition en 2017”. Aujourd’hui, la dette s’élève à 3 millions après l’emprunt d’un million consacré à la réfection du complexe piscine.

Un autre chiffre, 207 Bressauds sont inscrits à Pôle emploi alors que les deux forums organisés dans la commune n’ont guère été fréquentés.

2017 a également vu le renouvellement  de la délégation de service public (DSP) de la Passerelle à Unal Gok et la fermeture de la carrière d’Artimont suite à une décision de la DREAL.

Tout au long de l’année se sont poursuivis des travaux de voirie, priorité de l’actuel mandat. De grands chantiers ont également été engagés.

Quant au nombre de Bressauds, il faudra désormais tenir compte d’une population de 4.388 habitants selon l’INSEE.

Il revenait au petit Hugo de présenter les voeux du conseil municipal des jeunes.

« Augmentation limitée des impôts locaux ».

Hubert Arnould est d’abord revenu sur les cinq incendies criminels commis à l’encontre de la boulangerie Pinot. “L’enquête, diligentée au niveau national, n’as pas abouti mais on espère que ce sera bientôt le cas”.

De manière plus pratique, « malgré les restrictions budgétaires et les nouvelles charges dont la délivrance de la carte d’identité pour toutes les communes du secteur, les finances ont évolué conformément à nos engagements de 2014 avec une augmentation limitée des impôts locaux”.

Le maire a ensuite saisi l’occasion de la présence d’un grand nombre de ses moteurs pour saluer l’ensemble des acteurs de la vie locale et pour souligner que le tunnel souterrain du col de Grosse-Pierre a été creusé aux frais de l’école de trial.

2018 sera marquée par la création du funérarium de la rue des Proyes, une deuxième plate-forme au cimetière des Proyes, la reprise des travaux de voirie stoppés par les intempéries, la liaison en fibre optique entre Belle-Hutte et le Slalom et la mise en accessibilité des bâtiments publics.

Côté associations, ”elle sont écoutées et soutenues” a souligné Hubert Arnould qui a conclu en révélant un prochain rendez-vous avec le Préfet des Vosges pour évoquer les problématiques de la communauté de communes des Hautes-Vosges.

Soucis de connexion résolus en 2018.

Jérôme Mathieu, adjoint au maire et vice-président de la communauté de communes, est intervenu en tant que vice-président du conseil départemental des Vosges pour rappeler les 80 millions d’investissements du département, le réaménagement prévu du col de la Schlucht, l’engagement aux côtés du plan fibres du Conseil régional du Grand Est. Il a par ailleurs promis que les soucis de connexion dans le secteur du Pont de Bramont et de Belle-Hutte seront résolus en 2018.

Pour conclure la soirée, deux sportifs locaux ont reçu la médaille de la ville en récompense de kleurs performances : Estelle Mougel (biathlon) et Titouan Perrin-Ganier, champion du Monde de VTT urbain.

D.J.

Photographies : Claude Noël.




Une réaction sur “La Bresse – La voirie, l’accès internet et l’imposition locale, priorités des élus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.