Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Canton de Remiremont – Le président François Vannson annonce une année 2018 dense en actions

image_pdfimage_print

04 Les invit+®s aux voeux de F-Vannson

C’est au centre socioculturel de Saint-Nabord que s’est déroulée ce vendredi soir la cérémonie des vœux de François Vannson, président du Conseil Départemental. Une soirée réunissant près de 300 invités et ouverte par sa colistière et conseillère départementale, Valérie Jankowski. Cette dernière a notamment rappelé les enjeux importants appliqués autour du Plan Vosges Ambitions 2021, « dont les piliers et impératifs de nos actions et décisions au service et au bénéfice de nos territoires demeurent inchangées » a-t-elle déclaré, évoquant « équité, efficience, bonne gestion des deniers publics et intérêt général ». Cela afin d’apporter des réponses volontaristes et concrètes aux enjeux majeurs.

Des enjeux orientés vers la qualité de vie, les équilibres territoriaux et l’attractivité du territoire. Et d’évoquer que dès 2018, auront lieu les assises de l’évaluation permettant de mesurer les effets et les incidences des différentes politiques départementales et d’en vérifier l’impact et les résultats, tout en rappelant que « 2017 a été une année dense mais aussi passionnante pour les élus départementaux qui ont travaillé avec dynamisme, responsabilité et efficacité, aidés et soutenus par les agents des différents services du Conseil Départemental ».

Valérie Jankowski a également précisé qu’en ce début d’année 2018, l’assemblée départementale va prochainement franchir le cap du mi-mandat. L’occasion de traduire : « je pense être autorisée à affirmer que depuis 2015, nous avons toujours travaillé avec sérieux, efficacité et application » tout en précisant à la suite : « l’une des spécificités, quasi unique en France du Plan Vosges Ambitions 2021, est la notion d’évaluation que nous avons voulu lui accorder ».

Remerciant ensuite le président François Vannson, elle eut ses mots : « tu es un président rassembleur qui sait écouter les opinions de toutes et tous et qui sait respecter les idées de chacune et chacun des conseillers départementaux afin de décider et de construire, in fine, un budget équilibré, sérieux et qui, pour la 3ème fois sous ta présidence, a été voté à l’unanimité dans l’intérêt des vosgiennes et des vosgiens ».

2018, une année forte, une année dense

Puis tour à tour, ce furent le sénateur Jackie Pierre et le député de circonscription Christophe Naegelen qui s’exprimèrent en des termes tout aussi éloquents en direction du président François Vannson. Sénateur et député faisaient aussi valoir des valeurs similaires, par le biais de leur mission respective, afin de défendre les territoires ruraux dans leurs différentes interventions.

Le cap 2018 était franchement lancé. Lors de son intervention, le président François Vannson se réjouissait tout d’abord que d’après le dernier rapport annuel de la Cour des Comptes, les Vosges font partie des 9 départements de France qui ont réduit leur charge d’exploitation d’une part et que par ailleurs, elles s’inscrivent dans les 13 départements qui ont augmenté leurs capacités d’investissement.

Il évoquait ensuite la poursuite du Plan Vosges, qui continue de monter en puissance, citant ainsi l’effort substantiel dans le cadre du marketing territorial. Une preuve bien réelle, puisque selon Google, les Vosges font partie des 10 destinations touristiques les plus recherchées au cours de la dernière année, notamment derrière Venise, Paris, Bruges ou encore Disneyland… François Vannson l’a donc assuré : « les internautes voient de plus en plus la Vie en Vosges. Ce qui assure à terme des retombées économiques ».

2018 sera incontestablement une année dense, une année forte. Le plan départemental apportera une desserte numérique de 4 à 5 Mbits, à vocation d’apporter une primo réponse non négligeable à très court terme. Ce sont aussi plus de 10 millions d’euros qui seront investis dans les routes, de même que 15 millions d’€ seront consacrés à l’immobilier (grands chantiers de bâtiments et ouvrages de proximité des collèges notamment).

De bonnes nouvelles sont également annoncées en faveur des communes avec une ligne budgétaire portée à 11 millions d’€, (une ligne quasiment doublée entre 2017 et 2018). En prospective et réalisations, figurent aussi le schéma tourisme, les actions de marketing territorial, la finalisation du plan d’accessibilité aux services publics ou encore le vaste plan en faveur de la transition écologique.

Focus sur 2 dossiers à enjeux forts

Le président a ensuite mis en avant deux dossiers forts, évoquant en premier lieu le centre hospitalier et la maternité de Remiremont et de manière générale le Plan Santé, réaffirmant notamment sa vision et son action sur ce dossier majeur pour le canton, mais encore pour la montagne vosgienne et pour les bassins de vie limitrophes.

Le second dossier repose sur la desserte TGV du territoire. François Vannson a déclaré : « nous nous sommes mobilisés et continuons de nous mobiliser, avec l’ensemble des parlementaires vosgiens, pour assurer la desserte TGV dans les Vosges et le maintien de nos 2 terminus à Saint-Dié et Remiremont » tout en rappelant au passage : « on a « juste » contribué à hauteur d’une vingtaine de millions d’euros au financement de nos lignes… »

Le Conseil Départemental s’engage plus que jamais. Pour les Vosges et pour le canton de Remiremont. Avec un budget global atteignant cette année les 445.807 millions d’€. Matière à constater que le Conseil Départemental est un gros donneur d’ordres. Le slogan « Je vois la Vie en Vosges » peut fièrement s’afficher !

Denis Philippe.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.