Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Politique – Christophe Naegelen réclame le maintien des services publics dans nos territoires ruraux

image_pdfimage_print

Christophe Naegelen a interpellé le ministre de la cohésion des territoires sur la nécessité de maintenir les services publics dans nos territoires ruraux. « C’est un sujet très important, un sujet qui me tient à cœur, mais c’est surtout une question d’égalité » souligne le député.

 




4 réactions sur “Politique – Christophe Naegelen réclame le maintien des services publics dans nos territoires ruraux

  1. Franck

    on a perdu au fil des années l’essentiel de la vie de nos cantons le travail, les commerces, les services publics, la jeunesse , nous sommes un peu tous responsables ,on s’affole en 2018 mais cette vague est arrivée doucement pour en arrivée a beaucoup plus importants ,et là c’est la panique mais nous sommes un tout certains l’on oublié .

    répondre
  2. Michel

    Bien vu Monsieur Naegelen pour votre intervention à l’assemblée. Mais ne devriez vous pas vous rapprocher également de Monsieur Le Président du Conseil Départemental des Vosges par rapport à la fermeture de nos collèges ? Il est ici aussi question de cohésion des territoires ? Ce serait un petit ruisseau de plus dans le flux de cette cohérence !
    Je vous remercie de votre écoute
    Michel

    répondre
  3. Claude

    Pour le maintien du bureau de « LA POSTE » de BAN DE LAVELINE
    A Monsieur le Directeur de La Poste
    A Monsieur le Maire de Ban de Laveline
    A Monsieur le Président de la Communauté d’Agglomération de Saint Dié des Vosges
    A Monsieur le Président de l’Association des Maires des Vosges
    Le 2 janvier 2017, à son installation comme président de la nouvelle communauté d’agglomération, Monsieur David Valence a reconnu comme priorité pour notre territoire le maintien des Services au Public, le développement économique et touristique. Le11 janvier 2017, l ’Etat a co-signé avec « La Poste » et l’association des Maires de France son quatrième contrat de présence postale territoriale.
    Au même moment, les usagers de la Poste de Ban de Laveline, sont témoins d’une dégradation organisée des services postaux (réduction des horaires d’ouverture et parfois fermeture inopinée du dernier guichet du bureau postal). Alors que l’établissement n’assure plus les conditions de son fonctionnement, ils ne seraient pas surpris qu’on invoque ensuite un manque d’activité pour justifier sa suppression.
    Aussi, en tant qu’usager, je demande :
    -le maintien d’un «véritable bureau de poste» à Ban de Laveline, centre d’un bassin de vie de 4000 habitants,
    – la rénovation des locaux et l’affectation de moyens humains propres à développer son activité,
    – une information publique par les collectivités locales ( mairie, communauté d’agglomération) et la Poste de toute tractation en cours. Les citoyens-contribuables ont le droit de connaitre les décisions qui sont de nature à restreindre leur accès aux services publics en particulier par l’éventuelle création d’agences postales ou de relais-poste.
    Le développement rural ne saurait rester un slogan de communication. Il est la condition nécessaire d’une véritable équité territoriale.
    Je soutiens le Comité de Défense de la Poste de B.deL.
    31 Velupaire 88520 BAN DE LAVELINE defense88520laposte@yahoo.com
    http://saintdieinfo.fr/2018/01/ban-de-laveline-regards-associations-lanimation-services-publics-lors-voeux-de-municipalite/

    répondre
  4. jmv

    Le maintient ou le développement des services publics fonctionne toujours en parallèle avec le maintien ou le développement des emplois privés.

    Malheureusement, la sauvegarde de nos collèges et écoles ne peut se faire que si il n’y a pas baisse drastique du nombre d’enfants scolarisés.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.