Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Rambervillers – Rassemblement pour exprimer un « ras-le-bol » contre les mesures du Gouvernement demain samedi

image_pdfimage_print

RD_ZI_Rambervillers

Le comité « La Résistance » a été récemment créé par Valentin Leboeuf, un Rambuvetais qui souhaite exprimer son « mécontentement envers le Gouvernement, qui se remplit les poches sur notre dos. »

« Aujourd’hui, c’est un budget pour seulement aller travailler, entre la hausse du carburant, l’augmentation des assurances et des cartes grises, la limitation à 80 km/h pour des raisons financières, les radars et contrôles de plus en plus fréquents, les péages de plus en plus chers alors qu’ils sont privatisés, et j’en passe… Sans oublier la baisse des dotations aux collectivités, la hausse de la CSG, les retraites de misères ou encore les mutuelles qui augmentent et qui remboursent de moins en moins. Bref, j’en ai ras-le-bol » explique Valentin Leboeuf, qui a décidé d’organiser à travers « La Résistance » un rassemblement pacifique au rond-point de la Zone Industrielle de Rambervillers demain samedi, à partir de 7h, pour distribuer des tracts et rassembler « toutes celles et ceux qui en marre de la situation actuelle. Il faut que la hausse des dépenses cesse et que l’on ait plus de pouvoir d’achat ! »
J.J.




3 réactions sur “Rambervillers – Rassemblement pour exprimer un « ras-le-bol » contre les mesures du Gouvernement demain samedi

  1. froissard

    Au royaume de la Macronie, notre président est le président des riches . Il pique dans les poches du peuple, pour donner aux riches, qui ont déjà tant et trop .Cette caste de nantis , bien servis, gagne de l’argent en dormant . Ils représentent 1% et accaparent 99 % de la richesse nationale . Nous sommes les 99 % qui avons rien ou si peu . Il y a bien une injustice, qu’il faut réparer, en réclamant notre dû, sans attendre les prochaines élections . Nous sommes la force du peuple .Vive l’insurrection citoyenne ( pacifique )

    répondre
    1. jmv

      Ça se saurait si on réussissait à taxer d’avantage les ultra riches sans qu’ils se barrent ou planquent un peu plus leur blé à l’étranger.

      Et si inversement on arrivait à faire participer au fonctionnement de la société les assistés professionnels et ceux qui vivent sur le dos de la bête ça se saurait aussi.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.