Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Remiremont – Une motion votée pour le maintien des dessertes de lignes TGV, dont Remiremont

image_pdfimage_print

TGV au départ de Remiremont

C’est à l’unanimité que le conseil municipal a approuvé mardi soir le texte de la motion présentée par le maire pour le maintien des dessertes vosgiennes TGV. Jean Hingray a d’abord expliqué que le Premier Ministre Edouard Philippe avait missionné Jean-Cyril Spinetta (ancien patron d’Air France), afin de préparer la refondation du système ferroviaire français. Un projet visant notamment à remettre en cause certaines dessertes TGV actuelles.

Fixées à une durée de trois mois, les conclusions de cette mission devront intervenir rapidement, d’ici même la fin du mois de janvier. Des conclusions qui sont susceptibles de toucher des villes de moyenne importance et pouvant aboutir à la fermeture des dessertes TGV vosgiennes des villes d’Epinal, Saint-Dié-des-Vosges et Remiremont.

En regard de l’importance du maintien du Train à Grande Vitesse et de ses gares au sein de notre territoire et après avoir rappelé que les travaux d’aménagement pour accueillir le TGV se sont élevés à 1,738 million d’€, portés par la Ville de Remiremont, avec le soutien de la Région Lorraine et du Département, le conseil a adopté le texte de motion se résumant ainsi :

« Considérant le caractère industriel du Département des Vosges, sa vocation touristique, la présence de formations d’enseignement supérieur très qualificatives, la nécessité pour les entreprises de pouvoir accueillir en journée leurs clients et fournisseurs, considérant par ailleurs que la venue du TGV dans le département a été souhaitée par tous (élus, institutionnels, entrepreneurs, citoyens), que la Région Lorraine, comme le Conseil Départemental et la Ville de Remiremont ont notamment participé à son financement et précisant que les collectivités locales ont été la seconde source de financement à la création de ces dessertes,

Le Conseil Municipal demande à M. Le Premier Ministre et à Mr. Spinetta de tenir compte des spécificités locales du Département des Vosges, en lien avec la nécessité de maintenir les dessertes TGV existantes,

Le Conseil Municipal expose son refus d’une logique exclusive de rentabilité financière actuellement mise en avant par la SNCF et demande le maintien d’un service public ferroviaire de qualité, ceci sur l’ensemble du territoire régional, départemental et communal, dont l’usager est le cœur ; demande le maintien des dessertes par la grande vitesse des villes d’Epinal, Saint-Dié-des-Vosges et Remiremont, au regard des facteurs d’aménagement , de développement et d’attractivité économique et touristiques locales.

Enfin, le Conseil Municipal appelle à la concertation de l’ensemble des acteurs et rappelle à la SNCF les exigences de service public, d’aménagement et de développement du territoire qui ne devraient pas cesser d’être les leurs ».

Jean Hingray ajoutait qu’une tribune et qu’un courrier rédigés communément avec ses collègues maires d’Epinal et de Saint-Dié-des-Vosges seront par ailleurs envoyés.

D.P.




2 réactions sur “Remiremont – Une motion votée pour le maintien des dessertes de lignes TGV, dont Remiremont

  1. jmv

    Les scandales et magouilles AREVA > EPR > URAMIN° ,ECOTAXES° , le doublement du prix pour le projet du grand Paris, devrait couter au bas mot 50 milliards.
    Ne parlons pas des futurs et fabuleux JO de Paris….
    Il faut bien que les provinciaux participent alors d’une façon ou d’une autre au financement de ces monstrueux scandales.

    (° Tout cela n’empêche pas les dames Lauvergeon et Royal de poursuivrent tranquillement leur petite carrière d’Enarques protégées (pléonasme ).)

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.