Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

Remiremont – Pétanque club « Les Abbesses » : débats tendus et électriques entre dirigeants et élus Les uns et les autres se renvoient le cochonnet à propos du boulodrome !

image_pdfimage_print

019

L’assemblée générale du club de pétanque « Les Abbesses » n’a pas été une partie facile entre les dirigeants et les deux représentants de la municipalité présents ce samedi après-midi au centre culturel Gilbert Zaug. Autrement écrit, les échanges ont été tendus entre le président Joël Hans et les deux adjoints au maire présents, à savoir Dominique Schlesinger et Jean-Charles Foucher.

En cause, le loyer concernant le chalet d’accueil, mais surtout les frais incombant au club pour l’éclairage du boulodrome, soit 378,77 € en 2017. Les échanges ont été houleux, d’autant qu’un membre du club a précisé que lors de la campagne électorale des municipales de 2016, promesse avait été faite par Jean Hingray de faire réaliser la couverture du boulodrome. « Paroles, paroles, chaque année on nous dit que l’on va faire des choses, mais rien ne bouge » a ainsi clamé l’interlocutrice présente parmi l’assemblée.

A Jean-Charles Foucher, adjoint aux associations de répondre alors : « au moment de notre arrivée en mairie,  nous ne connaissions pas précisément la situation financière de la ville. La réalité aujourd’hui est que nous n’avons pas de marge de manœuvre pour engager de gros investissements  et porter de nouvelles infrastructures». L’adjoint poursuivait en précisant que «Remiremont, ville de 8.000 habitants, fonctionne comme un bassin de service de 30.000 habitants et que cela représente des charges et des responsabilités pour la ville ».

Mais toujours très agacés par le fait d’avoir à supporter les frais d’électricité, des membres du club de pétanque suggéraient dès lors que la ville installe des éclairages à leds (plus économiques) couvrant seulement la moitié de la surface du boulodrome. Jean-Charles Foucher a du alors expliquer qu’un tel projet entrainerait d’autres frais au niveau du câblage. Le débat fut parfois particulièrement tendu. Joël Hans, le président du club, ne mâcha pas ses mots à plusieurs reprises. S’adressant à l’adjointe Dominique Schlesinger : « vous n’êtes pas là pour faire des excès de zèle et moi je ne suis pas là pour rigoler. Je constate que l’on est la seule association à devoir payer des frais d’électricité ! »

Le boulodrome ne fut pas vraiment un terrain d’entente entre dirigeants du club de pétanque et représentants de la municipalité. Une véritable partie où le cochonnet a fait bien plus qu’un simple ricochet !

Denis Philippe.

La partie gestion du club et les projets 2018 seront évoqués dans un autre article.




Une réaction sur “Remiremont – Pétanque club « Les Abbesses » : débats tendus et électriques entre dirigeants et élus

  1. Doris

    Je n’ai pas compris :

    Les associations ne sont-elles pas aidėes avec égalitė ?
    S’il y a inégalité de prise en charge des frais de fonctionnement sur quels critères est elle fondée ?

    Si seule l’association Pétanque Club Abbesses paye ses factures d’éclairage elle même et que l’on parle bien de 378€77 pour le total de 2017 le budget de la ville n’a t il cette marge de manoeuvres ?

    C’est inquiétant et mérite une information aux associations et aux habitants. Des budgets ont été votés pour le Cabinet de Monsieur le Maire et pour la Communication, nous sommes nombreux à avoir besoin de comprendre

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.