Search
mercredi 14 nov 2018
  • :
  • :

Remiremont – Des vœux sereins sous le signe de la poésie et de la communication à l’EHPAD du Châtelet

image_pdfimage_print

05 Humour du Directeur

C’est accompagné de son directeur de cabinet Benjamin Rojtman-Guiraud, de la Directrice Générale Générales des Service de la mairie Isabelle Schild, de Jocelyne Porté, adjointe aux affaires sociales, accessibilité et bâtiments, de Michelle Tisserand, conseillère municipale déléguée, que Jean Hingray, maire de la Ville et Président du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) est venu ce lundi en fin de matinée présenter ses vœux aux résidents et différents personnels de l’EHPAD « Le Châtelet ».

Accueillie par le directeur Etienne Romary et Emmanuel Xemard, médecin coordonateur au sein de l’EHPAD, la délégation municipale était rejointe par Christophe Naegelen, député de la 3ème circonscription. Egalement présents, les membres de l’association « Les Amis du Châtelet » et sa présidente Monique Chartoire, de même que la trésorière Denise Boulard. Le groupement des sapeurs-pompiers demeurait représenté par l’adjudant-chef Gérarld Villeminey.

Habillé de façon très élégante et nœud papillon, le directeur Etienne Romary s’est tout d’abord lancé dans une actualisation des lieux, y dressant un inventaire poétique très apprécié et applaudi, façon Jacques Prévert. Une lecture à découvrir dans un article séparé et qui a amusé le député Christophe Naegelen à certains passages.

Ce dernier prenait ensuite la parole afin de traduire son plaisir d’être là : «plus qu’en ami, c’est en soutien que je suis ici » a-t-il traduit. Et d’expliquer l’instant d’après qu’à l’Assemblée Nationale, il avait voté contre le projet de loi de financement de la sécurité sociale (le PLFSS) : « car le budget de la santé n’est pas à la hauteur des enjeux attendus par un personnel plein de volonté, dynamique, de surcroit qualifié et auquel l’on ne donne pas les moyens d’exercer un métier de manière efficace ». Et de poursuivre : « je souhaite sensibiliser les ministères et l’administration afin qu’ils apportent les moyens nécessaires pour soutenir nos doyens. Il est d’intérêt d’avoir des EHPADS comme celui-ci, afin de faciliter l’espérance de vie qui s’allonge. Il me plait de voir des locaux neufs à l’image du Châletet, un bâtiment qui donne envie de venir ».

Le député a d’ailleurs promis de prendre le temps de venir visiter entièrement les lieux dans le courant de l’année. Il concluait en adressant ses vœux de santé, de bonheur et de prospérité à l’assemblée ainsi réunie, y ajoutant ses souhaits de réussite à l’ensemble des personnels du lieu.

Des ordinateurs mis à disposition par la mairie

Il appartenait ensuite au maire Jean Hingray de prendre la parole, traduisant à son tour son réel plaisir de partager ce moment convivial des vœux, remerciant au passage le directeur Etienne Romary pour tout ce qui est mis en œuvre au sein de l’EHPAD, afin d’accompagner au mieux l’ensemble des résidents. A l’ensemble des personnels, il affirmait aussi : « vous êtes les garants du bon fonctionnement de cet établissement, vous avez toute ma reconnaissance ».

Jean Hingray mettait à profit ce moment afin de repréciser que seront successivement mis en place au niveau municipal un conseil des jeunes, puis un conseil des sages, ceci afin d’apporter une dynamique intergénérationnelle et par conséquent des instants propices à de nouvelles actions. Il annonçait aussi la concrétisation d’une promesse formulée l’an passé, avec la mise à disposition de trois ordinateurs au profit de l’EHPAD. «Traduction de notre volonté que les résidents puissent entretenir des liens rapprochés avec leurs familles parfois éloignées »  concluait le maire, tout en adressant ses vœux de prospérité à toute l’assemblée.

Hommage à une « cheville ouvrière » de l’EHPAD

Le directeur Etienne Romary mettait à profit cette cérémonie afin de rendre un vibrant hommage à Dominique Remy, pour qui l’heure de la retraite a sonné. « Je me dois de rendre hommage à l’homme intègre que tu es, Dominique. Tu as commencé à l’EHPAD Sainte-Marie, y remettant certaines installations « à l’équerre », puis tu as été la véritable cheville ouvrière lors du déménagement et de la reprise de gestion avec le CCAS de la maison de retraite ».

Après avoir reçu un petit cadeau gourmand, le jeune retraité (c’est Nicolas Perrin qui lui succède), a tenu à remercier le directeur pour lui avoir permis à l’époque « de le sortir de l’ornière du chômage en l’embauchant ». Et s’il part aujourd’hui avec un petit pincement au cœur, suggestion lui a été faite de rejoindre l’équipe de bénévoles de l’association « Les Amis du Châtelet ».

Après de généreux applaudissements mettant à l’honneur l’ensemble des personnels de l’EHPAD, l’assemblée demeurait invitée à partager un moment convivial autour d’un sympathique buffet. Au Châtelet, l’on sait toujours bien faire les choses !

Denis Philippe.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.




3 réactions sur “Remiremont – Des vœux sereins sous le signe de la poésie et de la communication à l’EHPAD du Châtelet

  1. Un citoyen

    En ce jour d’alerte pour certains établissements, il est réconfortant de connaître certaines maisons de retraite où il est bon d’être tranquillisé pour nos parents ou grands-parents. Mais quelle bêtise de dire « qu’un tel bâtiment donne envie de venir ». Qui franchement, a envie de terminer ses jours loin de chez soi et de ses souvenirs, même si l’état de santé l’oblige?
    Ce qui est certain, c’est le dévouement, la gentillesse et le professionnalisme du personnel dans tous les EHPADS, un grand merci à eux.

    répondre
  2. Valérie

    ha ces élus ! passez 8j dans un ephad jour et nuit et là vous verrez mais aujourd’hui c’est le ras le bol colère du personnel Ephad le ras le bol alors vos poignée de mains voyez l’envers du décor on y a droit à chaque fois on ressort le problème aux élections mais on en est tjrs au meme point , 2000 euros par mois pour les résidents et personnel à bout où est la dignité des personnes agées .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.