Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

Remiremont – Adrien Thouvenin, du lycée Camille Claudel, premier prix national « avenir jeune » des Métiers d’Art

image_pdfimage_print

1

Il ne fait aucun doute que le jeune homme est animé de talent et de persévérance. Il a obtenu en ce mois de janvier le premier prix « avenir jeune » niveau V (CAP) de l’Institut National des Métiers d’Arts (INMA) à Paris. Une récompense venant coiffer le premier prix Grand-Est qu’il a remporté un mois plus tôt à Metz. Adrien recevra son prix national courant mai ou juin prochain dans la Capitale.

Fait assez exceptionnel, c’est la seconde fois en l’espace de deux années qu’un élève du lycée Camille Claudel remporte le même prix, puisqu’en 2015 la lauréate se nommait Pauline Heuze. Une fierté qui peut aller droit au cœur de Pascal Villemin, le proviseur de l’établissement. C’est aussi la parfaite illustration de la qualité des formations dispensées et de l’investissement des enseignants pour conduire les élèves à l’excellence. Yvan Theillou et Lionel Hemmer, les professeurs d’Adrien, sont donc légitimement en droit d’être associés à sa réussite.

Etape préparatoire et parcours complémentaire

Après une licence en arts plastiques, Adrien Thouvenin a recherché un métier où il pouvait conjuguer l’artistique et le travail de la matière. C’est ainsi qu’il a judicieusement trouvé sa voie dans les métiers de la pierre. Il a préparé et obtenu un CAP « tailleur de pierre » en un an au lycée Camille Claudel. Cette étape préparatoire permettait dès lors à Adrien d’intégrer une mention complémentaire « sculpture sur pierre », toujours au sein du lycée Camille Claudel.

Encadré et très suivi par ses deux professeurs, c’est avec conviction et une énergie débordante que le jeune homme a donné le meilleur en réalisant « Eve », une interprétation de la sculpture de Tilman Riemenschneider (sculpteur allemand au style gothique tardif de la fin du XVème siècle).

Ce projet a permis à Adrien Thouvenin d’approfondir sa formation en sculpture. Il est ainsi passé par toutes les étapes de réalisation, de la conception à la taille de la pierre, en passant par le modelage et le tirage plâtre par moulage à creux perdus. Il a utilisé la technique de « la croix de mise au point » pour réaliser sa sculpture finale dans un bloc de grès rouge des Vosges.

Très passionné, Adrien a choisi de préparer une mention complémentaire orientée vers le Brevet Professionnel « Métiers de la pierre spécialisé Monuments Historiques » au CFA Patrimoine Architectural. En alternance de ses cours à Camille Claudel, il est apprenti au sein de l’entreprise France-Lanord & Bichaton à Heillecourt (54). Cette société qui a cru en ses qualités, lui a apporté son soutien, tout en permettant d’effectuer sa préparation pour l’oral auprès du jury régional, puis national.

Un jury composé de professionnels de haut niveau

Le prix Avenir des Métiers d’Art est donc un concours régional puis national, dont l’objectif est d’aider les jeunes talents, futurs acteurs de la vie économique, à concrétiser leurs projets. Il a également pour but de valoriser les savoir-faire spécifiques au sein des formations Métiers d’Art. Au niveau de la région, l’organisation du prix est assurée par les institutions régionales. Concourent séparément les candidats de niveau V (CAP), de niveau IV (BAC) et de niveau III (BAC + 2). Le prix national est coordonné par l’INMA, placé sous la double tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances et du Ministère de la Culture et de la Communication.

Le jury est constitué de représentants du monde professionnel économique, culturel et éducatif, des professionnels notamment reconnus dans les différents Métiers d’Art. Les lauréats du premier prix national de chaque niveau bénéficient d’une bourse d’une valeur de 4.500 €, les lauréats du deuxième prix 2.000 € et ceux du troisième prix 1.000 €.

Avec sa statue « Eve », Adrien Thouvenin a donc obtenu en ce mois de janvier à Paris le 1er prix national, niveau V. La remise officielle de son prix interviendra ultérieurement, comme précisé en première partie du présent article. Voila qui mérite d’honorables félicitations, auxquelles l’on peut ajouter une mention particulière aux professeurs du lycée Camille Claudel.

Recueilli par Denis Philippe.

Photographies : Christian Schirm.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.