Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Saulxures-sur-Moselotte – Claude et Philippe Pierson tirent leur révérence

image_pdfimage_print

2

Petite animation ce dimanche 14 janvier 2018 en soirée dans la rue Jules-Ferry. Claude et Philippe Pierson ont le sourire aux lèvres. Philippe a même les cheveux bleus.

« Si on vend la boulangerie, je me teins les cheveux en bleu… » : c’est fait !  Toutes ces années de travail et de labeur à garnir chaque matin les vitrines de pains, de viennoiseries et de pâtisseries depuis qu’ils ont repris l’affaire en 1985.

Beaucoup de gourmands étaient présents pour rencontrer encore une fois Claude et Philippe. Une page se tourne.

C’est toujours émouvant le départ à la retraite du boulanger.

Les nouveaux propriétaires étaient bien sûr présents, venus de Moselle. Nous leurs souhaitons la bienvenue.

Photographies : Michel Laurent.




4 réactions sur “Saulxures-sur-Moselotte – Claude et Philippe Pierson tirent leur révérence

  1. froissard

    Le départ à la retraite est toujours un moment particulièrement émouvant dans la vie .le mot retraite, fait référence à l’action de se retirer .C’est dans la retraite que l’on perd les meilleurs d’entre nous . Nous ne pouvons que déplorer le triste privilège de l’âge, l’impitoyable loi du temps qui s’égraine, pour nous priver de votre savoir faire et de votre talent .Ainsi, vous tirez votre révérence . Vous aurez donc exercé votre activité d’artisan boulanger/ pâtissier, pendant plus de 30 ans, avec toujours une passion, une énergie, une inventivité, dont vous ne vous, êtes jamais départi. Nous n’oublierons pas votre participation à la vie de la commune, répondant toujours présents, aux sollicitations des associations , ainsi que votre engagement au service des grandes causes humaines et sociales, tels le Téléthon, les restaurants du cœur et la brioche de l’amitié et, bien d’autres choses encore , que l’on ne pourrait toutes citer .Certains vivent le départ à la retraite comme un saut dans l’inconnu .Vous l’aborderez comme une nouvelle étape de votre existence et la jouissance d’un repos bien mérité . Une chose est évidente, c’est l’heure d’un bilan ou l’on peut contempler le chemin parcouru . Vous étiez pleinement impliqué dans votre , métier .. Ce qui signifie que votre vie professionnelle ne vous laissé que peu de temps pour les loisirs .Fort heureusement il y a le cercle familial et les proches . Il existe une valeur très précieuse à laquelle nous sommes tous liés, qui se nomme le temps .Pour certains, il file trop vite, il est insaisissable .Pour d’autres, il est interminable et se consume trop lentement . Ce temps libre va désormais déborder et envahir votre existence .Ayant fait montre de tant d’initiatives dans votre parcours professionnel , vous saurez rapidement vous trouver une occupation pour combler des journées nettement différentes . . L’épanouissement , que vous a procuré votre commerce, se double de votre réussite, de votre fierté d’avoir contribué, à votre façon, au développement de notre village . C’est toujours une gageure que de relever un challenge . Nous en retiendrons pour preuve, cette audacieuse animation, dans le début des années 19990, du saut à l’élastique . Ce défi, vous l’avez admirablement relevé et remporté, et ce, notamment , par le biais de vos nombreux échanges, aussi riches que constructifs avec tous . Notre présence ,, à vos côtés, à l’occasion du pot de l’amitié offert à votre clientèle, en dit long sur les rapports privilégiés que vous entretenus avec chacun . Enfin dans le prolongement de votre départ à la retraite, nous en profitons aussi naturellement pour souhaiter tout le succès possible à votre successeur, dont nous saluons la présence à vos côtés . CLAUDE et PHILIPPE – bonne route, ainsi qu’à votre successeur, m^me si vous n’allez pas suivre la m^me .

    répondre
  2. froissard

    – ça y est vous partez à la retraite
    – le boulot c’est fini, la belle vie commence
    – vous avez terminé votre carrière , quelle chance:
    – depuis longtemps vous en rêviez
    – de cette belle vie de retraite
    – le travail ce n’était pas toujours original
    – l’entreprise et les cadences infernales
    – de quoi se prendre la tête
    – le stresse qui vous guette
    – à l’heure de votre départ à la retraite
    – cette belle chanson vous dit que du bonheur ( sur un air de la Montagne de Jean Ferrat )
    – pourtant que les journées de travail étaient belles
    – nous vous avons tant admirés
    – un bout de chemin avec vous, nous avons effectué
    – nous allons tellement vous regretter
    – sachez que nous vous portons dans nos cœurs
    – vous étiez pour nous une belle douceur
    – comme votre bon pain, viennoiseries et pâtisseries
    – plus de 30 ans de labeur dans la joie et la bonne humeur
    -solidaires dans l’épreuve, la générosité habite vos cœurs
    – tout se temps passé ensemble à se motiver
    – une vie de travail, avec ses hauts et ses bas
    – nous sommes fiers de vous
    – vous n’avez jamais baissé les bras
    – pourtant que les journées de travail étaient belles
    – comment peut-on s’imaginer, qu’un jour, vous alliez vous faire la belle
    – nous allons vous regretter
    – alors bon vent, allez rejoindre, famille et amis
    – de l’amour pour vos proches
    – commencent pour vous de vraies vacances
    – votre temps, vous devrez l’occuper et cultiver l’espérance
    – votre vie professionnelle était remplie de volonté
    – vous resterez un bon exemple pour espérer
    – de quoi attendre que l’heure de la retraite sonne
    – il faut savoir ce que l’on aime
    – de vous nous sommes si fiers
    – allez que la retraite soit belle
    – bonne retraite et bonne chance
    – bon vent à toutes vos espérances
    – et que pour vous la vie continue à être belle

    répondre
  3. étonné

    Mr Froissard m’ étonnera toujours, toujours un temps d’ avance sur nous, pauvre gens qui ne comprenons rien , alors qu’il a déjà dépassé les années 19990, Nous , nous ne sommes qu’en 2017, je suis dégouté……..

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.